Formation et emplois

Ils font quoi, tes parents?

Une des premières questions que je pose aux collégiens qui viennent me consulter est la suivante : que font tes parents? Si la majorité arrive à me donner un titre professionnel, très peu sont capables de me dire en quoi consistent les tâches et les responsabilités de leurs parents. Que se passe-t-il dans les maisons le soir pour que les jeunes ignorent à ce point ce que font leurs parents le jour? Les parents croient-ils, à tort, que parler de leur travail n’a pas d’importance pour l’avenir professionnel de leurs enfants?

Chaque adulte constitue une mine de renseignements sur les métiers et les professions, renseignements qu’un enfant ne peut détenir puisqu’il ne fréquente pas encore le monde du travail. Le parent fait entrer cet univers à la maison. Quelles images rapportez-vous à la maison? Sont-elles positives, négatives ou réalistes? Faites-vous mention des hauts et des bas inhérents à la vie de travailleur? Parlez-vous des défis que vous avez réussi à relever?

Donnez-vous à vos enfants le goût d’intégrer ce monde du travail? Chaque enseignant, cha-que préposé à la clientèle, chaque dentiste, médecin, pharmacien, mécanicien, électricien, coiffeuse, vendeur, secrétaire, policier, designer ou gestionnaire est un modèle auquel nos jeunes choisissent ou non de s’identifier. Régulièrement, j’entends des commentaires contradictoires sur une même profession : «Mon père a sa propre compagnie et c’est trop de travail, je n’ai pas le tempérament qu’il faut pour toujours chercher de nouveaux clients»,  ou bien « Mon père a sa propre compagnie, il est son propre patron, il travaille beaucoup, mais au moins il est autonome.  Il organise son temps comme il l’entend.»

Pour s’orienter, le jeune a d’abord besoin de se positionner dans l’espace immense du monde du travail, et cela commence à la maison. Il se définit en observant ses parents, ses oncles, ses tantes, les amis de la famille. Comme adulte, aidez-le à se situer en regard de ce que vous faites: aimerait-il exercer votre profession? Pourquoi ?

Un parent n’est pas un conseiller d’orientation, il est plutôt un adulte qui connaît un secteur précis du monde du travail. En cela, c’est un expert dans son domaine, il peut témoigner en toute connaissance de cause. Posez cette simple question à votre enfant, qu’il ait 8 ou 18 ans: «Sais-tu ce que je fais comme métier? As-tu une idée de mon emploi du temps?» La réponse pourrait vous surprendre. Dans mon bureau, j’en entends de toutes les couleurs!

Cette chronique est un service de Septembre éditeur

Articles récents du même sujet