Formation et emplois

Premier anniversaire de Mamentrepreneures

Bénédicte Lebel-Matte - Métro

C’est en 2009 que l’aventure des Mamentrepreneures débute. Valérie Hains, mère de quatre enfants, désire démarrer son entreprise. Elle constate toutefois qu’il n’y a pas beaucoup de ressources offertes aux mères qui se lancent en affaires. C’est alors qu’elle s’allie à Audrey Martineau et Mona Duplessis pour fonder les Mamentrepreneures. «C’est un réseau d’affaires pour les mamans ou futures mamans qui ont un projet d’entreprise, explique Mme Hains, présidente. La plupart des mères entrepreneures ne vont pas dans les chambres de commerce, car elles n’ont pas le temps ou elles ne partagent pas nécessairement les mêmes objectifs et contraintes. On leur propose une alternative.»

Le groupe apporte un soutien aux mamans membres. Le site internet offre beaucoup d’informations et de liens utiles pour les entrepreneures. Les mères peuvent aussi trouver un support moral et psychologique au sein des Mamentrepreneures. Chaque mois, des «mamcafés» sont organisés à Montréal, Québec ou Sherbrooke. Plusieurs mamans ou futures mamans se rencontrent et échangent sur des sujets concernant soit l’entreprenariat, soit la famille. Des spécialistes viennent parfois donner des conférences et des conseils sur le marché des affaires ou sur la conciliation travail/famille.

Plusieurs options
Plusieurs options différentes sont offertes pour les membres des Mamentrepreneures. Le profil « curieuse » est offert à celles qui veulent s’informer et assister aux mamcafés mensuels. L’option « ambitieuse » fournit de la visibilité à l’entreprise du membre dans les salons commerciaux et sur le site internet. Valérie Hains mentionne aussi que le réseau d’affaires permet la création de partenariats entre membres. «Une maman qui a une entreprise de produits pour bébé peut travailler avec une maman qui a une boutique qui pourrait vendre ces produits, explique-t-elle. Depuis nos débuts, on a vu naître plusieurs partenariats d’entreprise et nous en sommes fières puisque ça fait partie de nos objectifs.»

Un autre objectif des Mamentrepreneures est de mettre les femmes en relation et de les sortir de l’isolement qui accompagne souvent le démarrage d’une entreprise. Estelle Morin est mère de quatre enfants agés entre deux et huit ans. Å“uvrant dans le milieu des affaires depuis 10 ans, elle est copropriétaire avec sa mère de la boutique Mère Hélène depuis l’année 2000. Elle est membre des Mamentrepreneures de­puis le tout début. «Ça m’a permis de rencontrer des gens qui me ressemblent, des amis, raconte-t-elle.  On joint l’utile à l’agréable, car on jase autant d’entreprenariat que de nos bébés.»

Articles récents du même sujet