Formation et emplois

Devenir un as du bar

Comment tenir son plateau? Quelle dose d’alcool doit-on mettre dans un cocktail? Pas évident d’être un barman ou un serveur expert. Bar Académie propose une formation pour apprendre les dessous du métier.

Depuis 1995, Bar Académie, école professionnelle de tenue de bar, et Daniel Quenneville, son directeur, barman et serveur d’expérience, proposent une formation de cinq jours pour devenir barman et barmaid. Il s’agit d’une formation reconnue et accréditée qui permet d’ac­quérir les compétences nécessaires pour Å“uvrer dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration. «La formation permet d’apprendre à travailler derrière le bar, à préparer les cocktails et à les servir», précise Daniel Quenneville.

Fort d’une expérience de 15 années dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration, Daniel Quenneville dispense les cours de la formation d’une durée de 20 heures. «Pendant cinq jours, à raison de quatre heures, le jour ou le soir, les étudiants voient une partie théorique et une partie pratique», souligne-t-il.

Il y a un volet sur les lois et les règlements de la Régie des alcools, un volet sur les différents équipements qu’on peut être amené à utiliser dans les bars ainsi qu’un volet sur les verres et les drinks qui leur sont associés. «Petit plus de cette formation : les étudiants apprennent à «gérer» le client, avant et après l’ingestion d’alcool. Ça devrait être quelque chose d’obligatoire dans chaque formation», lance le directeur de Bar Académie.

Du côté de la pratique, Daniel?Quenneville enseigne comment décorer un verre, et durant 8 heures, les étudiants s’initient à la préparation des différents drinks et au service en salle. «La pratique se fait avec de vrais al­cools et avec l’aide du ma­nuel qui leur est fourni. Ce guide réunit des recettes, le règlement de la Régie des alcools et des méthodes de travail.»

Pour ce qui est de l’évaluation, les étudiants ont un questionnaire à remplir par écrit. «Au cours de cette journée, on leur remet une attestation de spécialisation professionnelle, ce qui leur ouvre les portes des bars et des restaurants.»

Articles récents du même sujet