Formation et emplois

Intimidation et manque de sommeil liés

Les enfants qui ont des problèmes de comportement pourraient être nombreux à souffrir de troubles du sommeil, selon une étude de la Faculté de médecine de l’Université du Michigan.

Les chercheurs ont ob­servé un groupe d’élèves connus pour leurs problèmes comportementaux qui fréquentaient une école primaire de Ypsilanti, au Michigan. Ces jeunes, ont découvert les chercheurs, étaient deux fois plus susceptibles que les autres de souffrir d’insomnie. Il étaient aussi plus somnolents durant la journée.

«De bonnes habitudes de sommeil sont aussi importan­tes qu’une alimentation équilibrée et l’exercice physique régulier pour être en santé, a affirmé la Dre Louise O’Brien, professeure adjointe au Centre de troubles du sommeil de l’Université du Michigan.  Cette étu­de attire l’attention sur le fait que le manque de sommeil peut pousser des enfants à poser des gestes d’intimidation ou à être agressifs.»

L’étude a conclu que la somnolence durant la journée semblait être causée par des problèmes respiratoires au cours de la nuit. Ces problèmes vont des ronflements à l’apnée du sommeil. D’autres facteurs peuvent aussi causer cette somnolence: un environnement perturbant à la maison, ou des nuits entrecoupées ou trop courtes à cause des stimulations électroniques provenant des télévisions, des téléphones cellulaires ou des ordinateurs dans la chambre à coucher.

La Dre O’Brien a souligné qu’une déficience dans la zone préfrontale du cortex causée par un manque de sommeil pourrait conduire à les enfants à adopter des comportements agressifs.

Prescription des chercheurs

Les enfants d’âge préscolaire devraient dormir de 11 à 13 heures par nuit, alors que les enfants d’âge scolaire devraient dormir 10 ou 11 heures.

Articles récents du même sujet