15:15 18 janvier 2021 | mise à jour le: 14 juin 2021 à 13:52 temps de lecture: 5 minutes

Les contribuables ayant touché la PCU devront payer 2800$ d’impôts

Les contribuables ayant touché la PCU devront payer 2800$ d’impôts
Photo: Andriy Popov/123RF

Avec le début de la nouvelle année, vient… le temps des impôts! Le compte à rebours pour faire vos déclarations fiscales 2020 et pour payer les impôts dus est commencé. Cette année, avec les milliards qui ont été versés en mesures d’aide telle la PCU, la facture fiscale risque d’être difficile à régler pour plusieurs.

D’ailleurs, l’Agence du revenu du Canada (ARC) a fait savoir il y a quelques jours qu’elle avait commencé à faire parvenir les feuillets T4A aux bénéficiaires des prestations d’urgence mises en place par le gouvernement fédéral durant la pandémie.

Ces programmes, au nombre de cinq, comprennent:

  1. la prestation canadienne d’urgence (PCU);
  2. la prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE);
  3. la prestation canadienne de la relance économique (PCRE);
  4. la prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE);
  5. la prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA).

«Vaut mieux prendre de l’avance, contacter l’ARC pour prendre un arrangement si on pense avoir des problèmes pour payer, que d’attendre à la dernière minute pour essayer de trouver une solution», conseille Josée Cabral, porte-parole et spécialiste de l’impôt supérieur chez H&R Block.

Avec 30% des 28 M de particuliers qui produiront une déclaration annuelle cette année, vaut mieux se prendre un peu à l’avance, en effet.

Mme Cabral rappelle que l’ARC est là pour aider les particuliers à résoudre les problèmes liés à leur situation, mais qu’il est important de respecter les engagements pris afin de ne pas l’aggraver.

Le cas de la PCU dans la déclaration des impôts

La Prestation canadienne d’urgence, mise en place afin de parer au plus pressant, a été versée à tous sans impôts prélevés à la source. Cela a été abondamment dit et répété, mais la facture à payer n’en est pas moins douloureuse pour autant.

Pour une personne qui a reçu le maximum de la PCU (28 semaines x 500$ par semaine pour un total de 14 000$), l’impôt à payer s’élève à près de 3 000$. Et la facture pourrait être plus salée, si on a eu d’autres revenus dans l’année.

«La PCU est imposable et s’additionne au revenu gagné dans l’année écoulée. La différence, c’est il n’y a pas eu d’impôts retenus à la source pour ce qui est de la PCU», rappelle Mme Cabral, qui conseille aux personnes qui l’on reçue de mettre dès maintenant 20% de côté pour payer les impôts sur ce gain de 14 000$. Ces 20% représentent 2 800$, montant qui sera payable au plus tard le 30 avril 2021. À moins que les gouvernements accordent un report.

Parmi les 9 M de Canadiens ayant demandé la PCU, certains seront dans l’incapacité de payer leurs impôts. À ceux-ci, la porte-parole de H&R Block conseille d’être proactif et de ne pas attendre à la dernière minute pour essayer de trouver une solution.

Il est possible d’effectuer une simulation fiscale afin d’avoir une idée des sommes à verser aux deux paliers de gouvernement.

Dans quel but, demandez-vous?

Pour vous permettre, par exemple, d’acheter des REER pour diminuer l’impôt à payer ou de prendre d’autres actions qui pourraient alléger la facture.

La date limite pour investir dans un REER est le 1er mars 2021 qui, cette année, tombe un lundi.

Il n’y a pas trop à s’inquiéter pour les contribuables dont l’employeur a bien prélevé les impôts au fil des paies, dit Mme Cabral, bien qu’il n’y a pas un cas semblable à un autre.

L’avantage de faire une simulation fiscale est que cela vous donnera un peu de temps. «Si on a un mois pour réagir, cela risque d’être plus difficile que si on a trois mois devant soi», illustre Mme Cabral.

Mais, dans tous les cas, «on peut attendre au 30 avril pour cliquer sur le bouton» pour faire parvenir nos déclarations aux gouvernements.

En cas de difficultés de paiement, il est conseillé de prendre une entente avec l’ARC ou Revenu Québec.

«Cela démontre un sens des responsabilités, affirme la spécialiste. Et le fait de respecter l’engagement de paiement fait en sorte qu’il n’y aura pas de pénalités ni d’intérêts qui s’ajoutent. C’est valable tant qu’on respecte les paiements.

Comme la pénalité s’élève à 5% après un mois et l’intérêt à 1% par mois jusqu’à concurrence de 12 mois, c’est dans votre intérêt (sans jeu de mots, ici) de prendre une entente de paiement au plus vite.

Contrairement à la PCU, la nouvelle prestation d’urgence de la relance économique est imposée à la source. Il y a donc un impôt de 10% prélevé à la source. Mais attention, mets en garde l’experte en impôts de H&R Block, «ce n’est pas assez.»

Voilà une mise en garde utile lorsque vous ferez vos impôts 2021.

On pour joindre l’Agence du revenu du Canada au 1-800-959-7383 et Revenu Québec au 1-866-423-3234.


Articles similaires