Soutenez

Comment survivre au démarrage de son entreprise?

Knowledge Photo: Getty Images/iStockphoto
Emmanuelle Bertrand - 37e avenue

Entrepreneuriat. Lancer une nouvelle entreprise est exigeant pour la santé mentale et physique. Quelles sont les bonnes habitudes à prendre?

Hugo Francœur est un «entrepreneur en série» qui compte à son actif plus d’une dizaine de projets d’affaires allant du commerce de détail à la finance. Il dirige en outre l’équipe Propulseur du SAJE, organisme responsable de la formation et du coaching d’entrepreneurs en phase de démarrage. Il confirme que le démarrage d’une entreprise est une étape cruciale et très exigeante, car les nouveaux entrepreneurs sont portés à tout accepter : «Le démarrage demande de découvrir des occasions d’affaires, et on est appelé à faire de la job de bras!» Si tel est votre cas, voici quelques stratégies pour garder le cap sans y laisser votre santé.

Apprendre à se détacher
Lorsqu’on lance un projet d’affaires, on essuie inévitablement quelques «non». Il est essentiel de ne pas le prendre mal. Une bonne façon de se détacher peut être de se présenter comme «travaillant pour [nom de l’entreprise]» ou «responsable du développement des affaires de [nom de l’entreprise]».

Si ça ne fonctionne pas, passer à un autre appel!
Rien ne sert de s’acharner. Sans nécessairement abandonner, il est bon d’apprendre à laisser quelque chose de côté, quitte à le reprendre plus tard. La réflexion est un processus complexe, et varier les activités permet d’exercer d’autres parties de son cerveau. La réponse pourrait bien surgir dans votre esprit pendant votre marche matinale!

«Tout est une question d’équilibre, et les barèmes ne sont pas les mêmes pour tous.» -Hugo Francœur, entrepreneur en série

Comptabiliser ses résultats
Garder une trace des actions posées, de ce qui fonctionne ou pas, permet de reconnaître ses succès et d’éviter de gaspiller ses énergies.

Gérer son temps
Il est important de bien gérer son agenda en catégorisant les tâches. Ce qui est urgent et important doit être fait en priorité, alors que ce qui n’est ni important ni urgent… doit être oublié! Pensez à vous garder du temps pour la réflexion stratégique et les activités personnelles. Prendre soin de soi et de sa santé est essentiel pour être un entrepreneur efficace.

S’autoréguler
On doit vite mettre des mesures en place pour se motiver soi-même. M. Francœur propose de «garder un certain degré de formalité chez soi, ce qui aide à se prendre au sérieux». Ce que ça signifie? Imaginez appeler un client potentiel alors que vous êtes en pyjama. Dans quel état d’esprit serez-vous? Par ailleurs, si vous connaissez une baisse de motivation, forcez-vous à briser l’isolement. «Tout est une question d’équilibre, et les barèmes ne sont pas les mêmes pour tous», prévient Hugo Francœur. «Devenir entrepreneur, c’est un accélérateur de la connaissance de soi! Il faut donc trouver quels sont les trucs ou conseils qui résonnent pour nous et laisser les autres de côté.»

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.