Esport
16:40 3 avril 2020 | mise à jour le: 20 mai 2020 à 17:13

Les joueurs de la NBA vont jouer à NBA 2K à la télé

Les joueurs de la NBA vont jouer à NBA 2K à la télé

Tout le monde souffre de la crise actuelle; travailleurs, commerces, artistes, personnel médical… la liste est longue.

Mais on pourrait facilement oublier à quel point les postes de sport à la télé sont présentement en train de manger leurs bas.

En tant que gamer, je ne suis pas le plus grand fan de sport télévisé (ou de sport en général, pour être honnête), mais quand j’ai vu une publicité à la télé annonçant que TVA Sports diffuse des vieux matchs des Expos, j’ai réalisé que quelque chose clochait.

Après tout, à une période où les séries de la LNH et de la NBA commencent habituellement, tous les sports sont plutôt en arrêt complet pour cause d’épidémie.

La NBA ont trouvé un moyen original de continuer à fournir du contenu aux fans en cette période d’isolation sociale: ils se tournent vers le esport.

Un tournoi 2K

La NBA et 2K se sont donc alliés pour organiser un tournoi de basket… sur NBA 2k20.

16 joueurs-vedette de la NBA, de Kevin Durant à Devin Booker, vont s’affronter dans une série de matchs disputés sur Xbox One.

Le premier de ces matchs sera d’ailleurs diffusé ce soir à 7h PM (HAE) sur ESPN aux États-Unis et TSN au Canada.

Question de rajouter un peu de piquant, le joueur gagnant repartira avec 100 000$ à remettre à l’oeuvre de son choix.

Le esport à la rescousse de la télé

En cette période difficile, il est rendu pratiquement impossible de diffuser des sports dans la vraie vie (à part pour la WWE qui s’entête à diffuser Wrestlemania dans une salle vide… de toute façon, peut-on vraiment parler de sport?).

Les esports permettent donc de diffuser des affrontements rappelant le sport télévisé tout en respectant les consignes de sécurité.

La NBA n’est d’ailleurs pas la première organisation à exploiter le filon du sport électronique.

La fédération de Formule 1 a annoncé il y a deux semaines la tenue d’une série de Grand Prix virtuels auxquels participeraient nombre de vrais pilotes.

C’est d’autant plus intéressant qu’étant donné le niveau de sophistication des simulations de F1, il y a un véritable transfert des compétences: les vrais pilotes sont réellement avantagés… contrairement aux joueurs de la NBA qui ne sont pas nécessairement meilleurs que le joueur moyen avec une manette dans les mains.

Il reste qu’il est intéressant de voir que le esport représente une alternative idéale pour le monde sportif en ce temps de crise, ce qui pourrait même en légitimer la pratique auprès du grand public.

Espérons seulement que Kevin Durant a une bonne connexion à la maison!

Articles similaires