Soutenez

Second Cup: la boisson végétale à l’avoine est là pour rester!

Après avoir été la première chaîne nationale à offrir la populaire boisson végétale, le détaillant canadien de cafés de spécialité Second Cup confirme sa présence permanente au menu.

Second Cup propose la boisson végétale d’avoine à son menu depuis le printemps dernier et, en réponse à la réaction positive de la clientèle, il vient d’inscrire la boisson d’avoine Barista Series à son menu permanent.

La boisson d’avoine est l’une des boissons végétales connaissant la croissance la plus rapide au pays

La demande pour la boisson d’avoine a connu une hausse importante au cours des récentes années, principalement à cause de son empreinte durable et son goût supérieur. D’ailleurs, selon Bloomberg Business, les ventes au détail de boissons d’avoine aux États-Unis sont passées de 4.4 millions $ en 2017 à 29 millions $ en 2019, surpassant l’amande en tant que substitut non laitier connaissant le plus grand essor. La production de la boisson d’avoine nécessite 80% moins de terres et 20 fois moins d’eau que celle du lait traditionnel et — ce qui est particulièrement important pour les amateurs de café — son goût crémeux et sa texture onctueuse en font la compagne idéale du café.

Nouveautés d’automne

Les cafés Second Cup offrent la boisson d’avoine comme choix non laitier dans tout le menu, en plus de boissons vedettes comme le Flat White avec boisson d’avoine et le Café glacé Flash Moka avec boisson d’avoine. Le substitut non laitier, qui a joué un rôle de premier plan dans le menu du printemps, continuera sur sa lancée cet automne, avec l’introduction du Latte citrouille et épices avec avoine. C’est avec grande fierté que Second Cup propose ce grand favori automnal en version végétalienne, qui sera offert à compter du 8 septembre prochain.

Les cafés Second Cup utilisent la boisson d’avoine de marque Pacific Foods qui, en plus d’être végétalienne et sans soja, noix, produits laitiers ni carraghénane, ne contient aucun ingrédient génétiquement modifié.


Soutenez

Tout chaud, tout beau! 5 nouveautés alimentaires à découvrir

Le domaine de l’alimentation est particulièrement dynamique! De nouveaux produits font leur apparition sur les tablettes des marchés régulièrement. Voici les cinq nouveautés alimentaires qui ont attiré notre attention dernièrement.

Une nouvelle famille d’italiens

Le doux arôme d’un espresso italien qui coule au petit matin n’a pas son égal! C’est pourquoi la compagnie Nespresso revampe sa gamme Intense et propose Inspirazione Italia. Comptant sept assemblages de café inspirés de la culture du café italien, cette nouvelle gamme propose deux nouveaux cafés: Ispirazione Napoli et Ispirazione Venezia. Le caramel et les notes grillées ressortent d’Ispirazione Venezia, alors que c’est une torréfaction puissante qui caractérise Ispirazione Venezia.

tasse de café dans un décor à l'italienne

De 8$ à 9$ la boîte de 10 capsules, dans les boutiques Nespresso et en ligne


Le noir en barre

L’emblématique compagnie M&M’S® accueille un petit nouveau dans sa famille de produits en barre: la tablette de chocolat sucré noir. Faite de chocolat noir et contenant des mini-M&M’S® au chocolat au lait, elle vient s’ajouter aux cinq barres déjà offertes: chocolat au lait, chocolat au lait à la menthe et riz croustillant, chocolat au lait aux amandes, chocolat au lait et riz croustillant, chocolat au lait et arachides. Parfaite pour satisfaire une envie nostalgique, tout en essayant quelque chose de nouveau!

Friandise chocolatés M&M

3,50$, dans les supermarchés


Pour l’amour de la cannelle

Épice vantée pour ses propriétés stimulantes et anti-inflammatoires, la cannelle est surtout un allié réconfortant pour les froides journées d’hiver. La compagnie d’épices montréalaise Kanel vient tout juste de lancer un nouveau mélange des plus gourmands, composé de cannelle de Saïgon, de noisettes et d’amandes rôties, de noix de coco râpée, de sucre d’érable et d’une pincée de sel rose de l’Himalaya. À saupoudrer sur un thé chai ou un gruau chaque matin! Le genre de nouveautés alimentaires qu’on aime!

Épice Kanel

14$, dans plusieurs points de vente à Montréal et en ligne


Légumineuse chocolatée

Le nouveau Délice au chocolat noir est probablement l’un des plus beaux produits alimentaires de l’entreprise Fontaine Santé (après la trempette aux épinards, bien sûr)! Fait de pois chiches, de poudre de cacao, de purée de dattes et de sirop d’agave, cet hummus dessert peut être tartiné et utilisé en guise de trempette pour les fruits, ou encore servir de glaçage pour les gâteaux. Il est crémeux, très chocolaté, et 100% végétalien.

Hummus au chocolat

5$ dans les supermarchés


Bon pour le bedon!

La Maison Riviera lance un nouveau kéfir au lait de coco! À base de plantes, la nouvelle boisson fermentée est offerte en trois saveurs: vanille, nature et framboise. Crémeux et onctueux, les kéfirs se substituent fort bien au lait dans les céréales et les smoothies. Excellente source de protéines, de vitamines A, B12 et D, et contenant 2 milliards de probiotiques par contenant, cette boisson permet au microbiote de se réveiller en douceur, et ce, sans importuner les intestins intolérants au lactose et en accommodant les végétaliens.

6$, dans les supermarchés


Soutenez

Le Roseline, le bar à vin de l’heure!

Effluves de café et bruits de buse à vapeur au petit matin, arômes de vin nature et airs de jazz en soirée… Le Roseline est le nouveau café-resto-bar dont tout le monde parle!

Situé dans le Mile End, entre Saint-Joseph et Laurier, Le Roseline arbore des allures de la Belle Époque. Le propriétaire, Jean-Marc Renaud, un Finmillois enraciné depuis plusieurs générations dans le quartier, a décoré lui-même les lieux afin de mettre en avant son héritage familial.

«Je viens d’une famille de restaurateurs qui ont toujours eu des commerces dans le quartier et j’ai voulu reproduire le Montréal des années 1930, celui de mes grands-parents», explique-t-il.

Celui qui a eu une longue carrière de directeur artistique au cinéma avant de revenir à ses premières amours a réussi sa mission: grands canapés en cuir brun, fauteuils capitonnés, tapisserie et murs en brique, dorures rétro, vaisselle fleurie, bois, drapés… Tout y est pour mettre le visiteur dans l’esprit des lieux!

Dans l’assiette

Aux premiers rayons du soleil, c’est pour prendre un bon café du torréfacteur montréalais Kittel qu’on pénètre dans l’endroit, et peut-être bien pour attraper un croissant au passage! On trouve les produits de bonnes adresses sur les étalages du Roseline: le pain de la Boulangerie Guillaume, les viennoiseries de Brioche à Tête, les bagels de Fairmont…

En soirée, une carte plus élaborée s’offre à l’affamé, mais elle demeure simple et se décline selon la formule «à partager».

Derrière ses pianos, le chef Alex Collyer (Taverne sur le square, Bon Vivant) s’affaire à sortir des plats classiques et sans prétention: les œufs mimosas rehaussés d’un morceau d’oignon mariné et d’une petite cuillérée de caviar, le poisson du jour servi avec une sauce vierge ou encore la salade de choux de Bruxelles grillés recouverte d’une grosse cuillérée de graines de moutarde… La réussite des plats au Roseline réside dans la touche personnelle que le chef apporte à chacun d’eux. Côté sucré, c’est d’audace qu’il faut y aller en commandant l’omelette norvégienne flambée à la chartreuse.

Le nom Roseline a été choisi en l’honneur de la mère et de la sœur du propriétaire, qui se nomment respectivement Rose-Marie et Line.

Dans le verre

La carte des cocktails, élaborée par Nathan Fazi, est courte, mais efficace. Amermelade, Angostura, Amer Amer, Bitter, jus de citron… Les cocktails ont tous ce petit côté amer et acide qui leur confère le «oumpfff» tant recherché.

Côté vin, c’est au tour de l’acteur Martin Laroche de prendre les commandes et d’offrir à l’assoiffé des merveilles de vins nature et biologiques.

D’importations privées, principalement de la France, les vins effervescents, blancs, oxydatifs, orange, blancs de macération, rosés, cuivrés, rouges et liquoreux proposent deux options aux clients: une aventure gustative éclectique ou un sentiment de réconfort classique.

Sa formation en hôtellerie ainsi que son enfance passée derrière les comptoirs alimentaires de sa famille ont donné à Jean-Marc Renaud les compétences nécessaires à l’ouverture d’un tel établissement, mais c’est son amour pour les gens et la gastronomie qui lui vaudra le succès. Pour «son premier bébé», il a su relever le défi de main de maître: le Roseline est un bar à vin franchement agréable à visiter.

Le Roseline, au 5014, boulevard Saint-Laurent, à Montréal


Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.