LaSalle

Trucs pour conserver une bonne santé mentale et physique

La pandémie de la COVID-19 et le confinement ont eu plusieurs effets néfastes sur la santé mentale et physique, souligne l’Alliance canadienne de kinésiologie. Toutefois, il y aurait plusieurs moyens simples de les combattre.

«Depuis le début de la pandémie, on a noté une augmentation de l’obésité. Des études démontrent qu’il y a une augmentation de 5 lb (2,26 kg) par personne depuis le premier confinement», relate la kinésiologue et administratrice de la Fédération des kinésiologues du Québec, Marie-Ève Corriveau.

Un élément auquel il faut faire attention, selon elle, puisque l’obésité est un des facteurs susceptibles d’augmenter le risque de développer des complications graves à la COVID‑19.

La pandémie amène aussi son lot de stress et fait monter le niveau d’anxiété de bien des gens, a-t-elle constaté.

Selon Mme Corriveau, ces problèmes sont surtout liés aux changements dans les habitudes de vie liés au confinement, dont le recours généralisé au télétravail.

«On ne sort plus pour aller au boulot en marchant ou en prenant le vélo. Les gens restent à la maison. Les horaires ont changé, ça peut aussi mener à une modification de l’alimentation», explique-t-elle.

Pour la kinésiologue, il est important de garder une bonne forme physique, ce qui peut empêcher l’apparition de maladies ou réduire les complications.

«Lorsqu’on est en forme, on peut mieux affronter les stress. On le sait, la pandémie est un facteur de stress très puissant parce que c’est de l’inconnu et on n’a aucun contrôle sur plusieurs aspects. La seule chose sur laquelle on a le contrôle, c’est sur nos habitudes de vie», dit la professionnelle de la santé.

Conseils

Afin de passer à travers le confinement, Marie-Ève Corriveau recommande de pratiquer une activité physique au moins 150 minutes par semaine, l’équivalent de 30 minutes par jour.

«Il est aussi possible de fractionner le temps d’entraînement. Le matin, on peut par exemple faire un programme de yoga ou d’exercices musculaires. Puis, sur l’heure de dîner, aller faire une marche dynamique et faire une danse le soir pour lâcher son fou», dit-elle.

Mme Corriveau ajoute qu’il est important de le faire dans le plaisir et non dans la performance.

Elle enjoint également les gens à consulter un kinésiologue, dont les séances peuvent se dérouler en télémédecine afin de démarrer ou reprendre un programme d’exercice.

«Ce qu’il faut retenir, c’est de se réinventer, de devenir créatif.» – Marie-Ève Corriveau

«La kinésiologie, c’est l’étude du mouvement humain. On est des spécialistes de l’activité physique et de la remise en condition», précise Mme Corriveau.

D’ailleurs, de plus en plus de médecins recommandent à ceux qui récupèrent des séquelles laissées par la COVID-19 de consulter un kinésiologue.

Plusieurs compagnies d’assurance collective reconnaissent désormais ce service au même titre que les physiothérapeutes et les massothérapeutes.

4 300

Nombre de membres en règle de l’Alliance canadienne de kinésiologie (ACK).


Actualités

COVID-19: baisse importante du niveau d’activité physique chez les jeunes

Depuis le début de la crise sanitaire, un adolescent québécois sur deux, âgé de 14 à 17 ans, a connu une réduction de son niveau d’activité physique. Un récent sondage Léger, réalisé pour le compte de la Coalition Poids, fait état de la situation.

  • Un adolescent sur deux a diminué sa pratique d’activité physique (53%);
  • 20% ont beaucoup diminué;
  • 33% ont un peu diminué.

Depuis plusieurs années, des organismes recommandent au gouvernement de favoriser le temps actif à l’école, notamment en augmentant et en rendant obligatoire un temps minimal consacré aux cours d’éducation physique et à la santé.

Les jeunes montréalais sont plus nombreux à rapporter une diminution de leur activité physique:

  • 58% dans la région de Montréal;
  • 54% dans la région de Québec;
  • 46% dans l’ensemble des autres régions.

Le manque d’accessibilité aux infrastructures (parc, terrains sportifs, trottoir, pistes cyclables) depuis le début de la crise a été identifié comme un frein à la pratique d’activité physique pour 45% des jeunes.

Alors que le temps d’écran pour des fins de loisir était déjà très élevé pour plusieurs adolescents avant la COVID, la crise l’a fait augmenter pour 77% d’entre eux.

Pour deux adolescents sur trois, l’absence de cours d’éducation physique et à la santé à l’école a eu un impact sur la réduction de leur niveau d’activité physique. Les ressources en ligne proposées par les écoles n’ont pas eu l’influence escomptée pour les motiver à s’activer.

Sur une note plus positive

64% des jeunes indiquent que le soutien de leurs parents a eu une influence positive sur leur niveau d’activité physique depuis le début de la crise. Les parents peuvent aussi avoir un impact positif sur la gestion du temps d’écran des jeunes, en effet l’environnement familial joue un rôle déterminant.

Ressources destinées aux jeunes et aux parents

Actualités

Des montres d’entraînement pour retrouver la forme

Janvier marque le retour aux bonnes habitudes! Les salles de sport se remplissent, les légumes manquent sur les étals de marché et les rues de la ville sont désertes à 22h. S’offrir une montre d’entraînement peut être une source de motivation insoupçonnée et un atout considérable pour tenir ses résolutions sportives. Voici trois modèles qui ont retenu l’attention de Métro.

Polar Ignite

Cette montre fitness est un véritable partenaire d’entraînement; elle s’occupe de tout! À garder au poignet en tout temps (ce qui n’est pas une corvée, car elle est très jolie), la montre mesure le degré de récupération de son propriétaire, sa condition physique et l’historique de son entraînement. Elle lui propose ensuite un programme d’entraînement quotidien personnalisé basé sur le guide FitSpark, conçu à partir des recommandations de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé). Légère et élégante, la montre fitness Polar Ignite est compatible avec tous les bracelets de montre standards de 20 mm. Son écran tactile et son interface sont faciles à utiliser.

montre entraînement

Principales fonctions

  • GPS
  • Mesure de fréquence cardiaque au poignet
  • Suivi continu de la fréquence cardiaqu
  • Nightly Recharge (récupération durant la nuit)
  • Test de condition physique
  • Exercices de respiration profonde guidés Serene
  • Sleep Plus Stages (mesure la qualité du sommeil)
  • Mesures de natation
  • Running Index (mesure la consommation maximale d’oxygène durant la course)
  • Training Load Pro (mesure l’effort durant l’entraînement)
Prix: 330$

Vivosmart 4

Le moniteur d’activité Vivosmart 4 de Garmin comporte de nombreuses fonctions relatives au bien-être et à la condition physique. En plus de surveiller la fréquence cardiaque au poignet, le moniteur comprend des outils de suivi du niveau de stress ainsi qu’un chronomètre d’exercices de respiration et de relaxation. De plus, la fonction de suivi d’énergie Body Battery permet à son propriétaire de savoir à quel moment il est disposé aux activités et quand il a besoin de se reposer. L’autonomie de la pile dure jusqu’à sept jours, le moniteur est ultraplat et léger, et il résiste à l’eau. Offert dans plusieurs coloris.

montre entraînement

Principales fonctions

  • Mesure de fréquence cardiaque au poignet
  • Oxymètre de pouls
  • GPS
  • Compteur de pas
  • Objectifs d’activités
  • Analyse du sommeil
  • Compteur de calories
  • Profils d’activités physiques
  • Mesure de la consommation maximale d’oxygène durant la course
  • Profils de course, de cyclisme et de natation
Prix: 180$

Fitbit Ionic

La montre intelligente Fitbit Ionic offre des conseils personnalisés à l’écran pendant que son porteur pratique son activité physique. Chaque mouvement est analysé en temps réel, donc le programme suggéré est dynamique. En plus de ses nombreuses options pour l’entraînement, la Fitbit Ionic peut stocker plus de 300 chansons et accéder à des informations comme la météo, les actualités sportives, et l’heure bien sûr! Munie d’une puce NFC, cette montre offre la possibilité d’entrer ses cartes de crédit et de débit pour effectuer des achats sans contact. Et pourquoi ne pas consulter ses appels, ses SMS ou son calendrier entre deux séances d’entraînement?

montre entraînement

Principales fonctions

  • Conseils personnalisés dynamiques
  • GPS
  • Suivi de la fréquence cardiaque PurePulse
  • Mode multisport (mode course, vélo et poids)
  • Suivi intelligent SmartTrack
  • Suivi de l’activité quotidienne
  • Analyse du sommeil
  • Applications populaires
  • Enregistrement des séances de natation (montre étanche)
  • Bracelet à attache rapide
Prix: 330$