Local

Rapatrier ses connaissances à Vaudreuil-Soulanges

Stéphanie Fauteux dans son atelier de céramiste
Stéphanie Fauteux dans son atelier Photo: Olivier Boivin/Métro

La céramiste de Saint-Lazare Stéphanie Fauteux a ouvert son propre atelier-boutique sur la route Harwood à Vaudreuil-Dorion, près de Hudson, afin d’offrir ses services à Vaudreuil-Soulanges. On y propose des ateliers, des produits locaux ainsi qu’une vitrine pour les artisans de la région.

La diplômée du Cégep du Vieux Montréal en métiers d’art, où elle donne maintenant le cours de tournage de la spécialisation en céramique, a voulu se rapprocher de chez elle et faire profiter les Vaudreuil-Soulangeois de ses connaissances.

Son atelier-boutique est divisé en trois sections, soit une boutique, une section pour les cours qui comprend six tours à poterie et une section dédiée aux fours à céramique.

«J’avais beaucoup de demandes pour des cours, notamment à Saint-Lazare, indique Stéphanie Fauteux. Je trouvais aussi qu’il n’y avait pas vraiment de lieu de diffusion pour les céramistes dans la région, donc c’était une occasion de mettre en valeur le talent qu’il y a à Vaudreuil-Soulanges.»

Son nouvel atelier lui permettra également de répondre à l’engouement grandissant pour la céramique qu’elle a pu observer dans les dernières années.

«Ces temps-ci, dans le milieu, ce n’est pas rare qu’un artisan reçoive plus de demandes que ce qu’il est possible de produire, explique-t-elle. C’était mon cas. L’atelier va me permettre de répondre à de plus gros contrats.»

Les cours qui seront offerts dans ses locaux de la route Harwood seront donnés par elle-même ainsi que d’autres céramistes reconnus. Ils s’adressent autant aux débutants qu’aux céramistes plus expérimentés.

Je possède des compétences qui peuvent être mises à profit au niveau économique, touristique et culturel pour la région, mais je ne pouvais pas les mettre à profit. Maintenant, c’est possible.

Stéphanie Fauteux, céramiste

Parcours

Secrétaire juridique de formation, Stéphanie Fauteux a commencé à s’intéresser à la céramique comme loisir. Lorsqu’elle a déménagé de Magog à Saint-Lazare il y a 10 ans, elle a décidé de se réorienter vers ce métier d’art, s’étant lassée de son ancien poste.

«Intellectuellement, j’ai besoin de beaucoup de stimulation, donc de pouvoir m’adonner à cette activité qui me fait vivre le moment présent, c’était une sacrée découverte, explique-t-elle. Je n’ai jamais été attirée vers les arts visuels, mais l’utilitarisme des objets 3D m’a attirée en termes de technicité.»

Elle a donc décidé de s’inscrire à la spécialisation en céramique du DEC en métiers d’art du Cégep du Vieux Montréal. Depuis l’obtention de son diplôme, elle a notamment exposé ses œuvres au Musée des beaux-arts de Montréal et au Musée de la civilisation de Québec, en plus d’obtenir plusieurs bourses et distinctions.

Avec sa boutique-atelier, elle espère consolider l’élan de popularité que connaît la céramique dans la région, tout en continuant à pratiquer sa passion.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet