Ahuntsic-Cartierville
17:19 11 juin 2020 | mise à jour le: 12 juin 2020 à 15:50 temps de lecture: 3 minutes

Les consultations publiques par écrit à Ahuntsic-Cartierville

Les consultations publiques par écrit à Ahuntsic-Cartierville
Photo: ArchivesLe nouveau visage de Marché central, présenté en automne, devra attendra le déconfinement avant de pouvoir se concrétiser.

Les projets mis sur la glace en raison de la pandémie pourront aller de l’avant. Les consultations publiques en matière d’urbanisme sont maintenant autorisées, mais les citoyens doivent transmettre leurs commentaires ou observations par écrit.

Depuis la proclamation de l’état d’urgence sanitaire, toutes les réunions publiques sont interdites, même celles concernant les projets de construction, d’occupation ou les demandes de dérogations mineures.

Conséquemment, près d’une vingtaine de projets sont en attente d’approbation depuis le mois de février. On y trouve notamment les plans d’un centre commercial qui devrait changer le visage de Marché central, l’autorisation d’occupation d’un édifice de la Ville sur la rue Saint-Hubert pour des organismes communautaires ainsi qu’une autre pour une entreprise de production et de transformation de cannabis.

La question des retards avait été soulevée dès le début de la crise sanitaire alors que les délais de procédure risquaient d’avoir des impacts sur la délivrance des permis. Mais sans directives claires de la Santé publique, les élus ne pouvaient que geler les dossiers.

Procédure

La Direction de la santé publique autorise maintenant les citoyens de s’exprimer. Ils doivent transmettre leurs considérations par écrit. Pour remplacer les présentations qui accompagnent les séances publiques, des documents seront disponibles en ligne.

«Ce ne sera pas des consultations virtuelles, avertit la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier. Si c’était un processus qui devait durer pendant cinq ans, peut-être que ça se ferait différemment, mais là, c’est uniquement de manière temporaire.»

En temps normal, les règlements sont votés durant la séance du conseil d’arrondissement. «Il n’y a pas de décision qui est prise sur-le-champ», souligne la mairesse, précisant que le processus exceptionnel ne déroge pas de l’usage.

Le nouveau processus a été peu publicisé. Les délais accordés pour adresser les lettres sont de 15 jours, pour prendre fin le 18 juin.

«Ceci dit, souvent il n’y a pas grand monde aux consultations publiques, relève la mairesse. Mais il y a des sujets qui sont importants et les interventions écrites peuvent être intéressantes à ce propos, puisque les gens n’auront pas besoin de se déplacer.»

Les avis et commentaires des citoyens peuvent être adressés par courriel ou par la poste.

À qui écrire ?

Les commentaires ou questions des citoyens doivent être reçus au plus tard le jeudi 18 juin, à 16h30, à consultation-ecrite.arr-ac@montreal.ca.

Par la poste:  Bureau du secrétaire d’arrondissement. 555, rue Chabanel Ouest, bureau 600 Montréal (Québec) H2N 2H8

Articles similaires