Ahuntsic-Cartierville
17:17 25 février 2021 | mise à jour le: 25 février 2021 à 17:17 temps de lecture: 3 minutes

Est-ce que de nouvelles serres arrivent dans Chabanel?

Est-ce que de nouvelles serres arrivent dans Chabanel?
Photo: Amine Esseghir/Métro MédiaLe terrain du 50-150, rue Louvain Ouest

Les Fermes Lufa ont mandaté un lobbyiste pour explorer la possibilité d’acheter un immense terrain appartenant à la Ville de Montréal. Situé à Ahuntsic dans un secteur en revitalisation, il est destiné à accueillir une cour de voirie municipale.

Le mandat de lobbying a été accordé le 28 janvier. Il doit faciliter l’adoption d’une résolution par les élus de l’arrondissement concernant le terrain situé au 50-150, rue Louvain Ouest, dans le secteur Chabanel pour une éventuelle acquisition. Les Fermes Lufa y voient la possibilité d’installer un centre de données vert et d’agriculture urbaine.

L’entreprise montréalaise spécialisée dans la production agricole sous serres en milieu urbain possède la plus grande ferme sur toit au monde. Elle possède déjà une exploitation dans le secteur. Elle ne cache pas que des pourparlers ont été engagés avec l’arrondissement.

«Nous sommes continuellement à la recherche d’espaces qui pourraient accueillir de nouveaux projets», a précisé une représentante de l’entreprise dans un échange de courriels avec Métro.

Elle confirme que des discussions ont été entamées. Toutefois, «le projet est embryonnaire». Il est encore trop tôt pour donner des détails.

Du côté du bureau de la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuiller, on assure que Les Fermes Lufa ont approché l’administration pour proposer quelque chose.

«Ce projet est analysé, mais le terrain est effectivement grand et il est toujours prévu que la cour de services de l’arrondissement soit aménagée sur ce site, dans un développement qui s’intégrera au secteur du District Central, comme le prévoit le Plan stratégique de l’arrondissement», a indiqué le directeur de cabinet de Mme Thuillier, Jean François Desgroseillers.

D’autres possibilités

Ainsi, la Ville est ouverte à l’idée que le développement du site intègre d’autres éléments en plus de la cour de services et des bureaux. La mairesse Émilie Thuillier a souligné que beaucoup de réflexions sont menées concernant cet espace. Des précisions devraient être connues plus tard.

«Ce qu’on sait, c’est qu’on l’a acheté pour faire une cour de service, on sait aussi qu’on a besoin verdir. Comme le site est grand, il peut y avoir d’autres choses, mais quoi? Est-ce que c’est la Ville qui va tout construire? Est-ce que ce sont d’autres partenaires?», s’est-elle interrogée.

Le terrain du 50-150, rue Louvain Ouest s’étend sur près de 59 000 m2.  C’est l’équivalent de la surface du Stade olympique de Montréal.

Des réponses auraient pu être données cette année. Mais la COVID-19 a retardé le travail. Le dossier demeure toujours à l’ordre du jour en 2021.

Verra-t-on de serres ? Le potentiel du terrain devrait être exploré lors de futures consultations sur le TOD (Transit-Oriented Development) à proximité.

«Dans un prochain conseil d’arrondissement, nous allons adopter la planification détaillée du TOD Ahuntsic-Chabanel. Cela est inscrit dans le plan de développement de 2021. Nous allons mettre en place un outil règlementaire. Est-ce qu’il faut un changement de zonage ou un PPU? Dans tous les cas, il y aura une consultation publique. Alors on va reparler du 50-150 Louvain Ouest», a soutenu l’élue.

Le projet fera aussi partie de discussions entre l’administration locale et la SDC District Central ainsi que le milieu d’affaires de Chabanel.

Articles similaires