Ahuntsic-Cartierville
16:35 6 juillet 2021 | mise à jour le: 6 juillet 2021 à 16:36 Temps de lecture: 4 minutes

La culture anime Ahuntsic-Cartierville

La culture anime Ahuntsic-Cartierville
Photo: ArchivesLa bibliothèque est le premier lieu de diffusion de la culture.

Les arts en tous genres possèdent leurs lieux de prédilection dans le quartier. Les bibliothèques sont probablement les premiers espaces de ralliement de la culture. Il y en a trois dans l’arrondissement.

La plus importante est celle d’Ahuntsic. Elle est située en face du parc du même nom. Elle a connu d’importants travaux en 2019 qui étaient nécessaires pour installer le «robot», la plus grande chute à livre automatisée des bibliothèques publiques de Montréal.

Les lieux ont été réaménagés avec une grande section jeunesse sur un seul niveau. Les aires d’accueil ont été rénovées avec de nouveaux comptoirs.

La bibliothèque Ahuntsic est parmi les plus fréquentées de Montréal avec ses 700 000 prêts de documents par an.

À Cartierville, on trouve une bibliothèque de quartier, mais aussi la fameuse bibliothèque Salaberry.

C’est l’une des trois bibliothèques de Montréal consacrées exclusivement aux enfants. Elle a été ouverte en 1964.

Située en face du parc Sainte-Odile, elle est à distance de marche des écoles Sainte-Odile, Louisbourg et Alice-Parizeau.

Elle est fréquentée autant par les jeunes du quartier que par les élèves des établissements primaires et les enfants des CPE environnants.

Diffusion

Ahuntsic-Cartierville est aussi doté d’une maison de la culture. Elle est située dans l’édifice Albert-Dumouchel, celui-là même qui abrite la bibliothèque Ahuntsic.

Elle dispose d’une salle de spectacle de 300 places et d’une aire d’exposition.

C’est le promoteur majeur de la culture dans le quartier. Elle programme aussi des spectacles et des activités ailleurs dans le secteur, notamment à l’église de la Visitation.

Le festival de musique Trad de Montréal devrait y tenir ses spectacles en septembre.

Deux autres salles de diffusion culturelle existent à Ahuntsic. L’Espace le vrai monde? du titre de la pièce de Michel Tremblay qui fut étudiant au Collège Ahuntsic, est en fait l’ancien auditorium du collège. Il a fait peau neuve en 2017.

La salle de 528 sièges a trouvé une nouvelle vocation et offre des spectacles pour tous, du théâtre, de la danse ou de la musique, mais aussi du cinéma avec un équipement numérique de dernière génération.

La salle Marguerite-Bourgeois est située à l’école secondaire Regina Assumpta. Elle a été inaugurée en 2012.

Avec 705 places, elle peut accueillir des concerts de musique, des conférences, du théâtre ou de danse.

Le festival de musique classique Ahuntsic en fugue offrira cette année un concert le 28 août.

Un café?

C’est aussi dans le quartier qu’on trouve le fameux Café de Da. À la fois café Internet et espace multidisciplinaire, ce lieu de détente permet aussi d’organiser des rencontres culturelles.

Il a été baptisé ainsi en 2011 en référence au nom de la grand-mère de l’écrivain Dany Laferrière, qui réside à Cartierville. On retrouve cette description d’une grand-mère très particulière dans son livre l’odeur du café, paru en 1991.

Bien entendu, la pandémie a réduit considérablement l’offre culturelle entre les murs. Toutefois, les lieux sont toujours là et reprennent vie dès que les restrictions sanitaires sont assouplies.

Le musée des Sœurs de la Providence 

Le musée des Sœurs de la Providence a ouvert en 1996. Il présente l’histoire d’Émilie Gamelin et des Sœurs de la Providence. Cette congrégation religieuse existe depuis 178 ans. Elle est à l’origine de nombreuses œuvres caritatives devenues aujourd’hui laïques. Le musée est situé au : 12055, rue Grenet.

Articles similaires