Ahuntsic-Cartierville

L’arrondissement demande la sécurisation des pistes cyclables Prieur et Sauriol à la ville-centre

Hors période estivale, les protections souples sont retirés des bandes cyclables Prieur et Sauriol.
Hors période estivale, les protections souples sont retirées des bandes cyclables Prieur et Sauriol. Photo: Gracieuseté, Frédéric Bataille

Dans une série d’articles, Métro évoquait récemment les recommandations de l’Association mobilité active d’Ahuntsic-Cartierville (AMAAC) pour encourager le transport actif dans l’arrondissement.

L’une d’entre elles concernait les intersections sur les pistes cyclables bidirectionnelles des rues Prieur et Sauriol. Les auteurs du rapport de l’AMAAC recommandaient en effet de les sécuriser par la création d’aménagements.

Bien que ces croisements soient protégés par des bollards en saison estivale, ces balises séparatrices sont retirées en hiver, notamment pour assurer le déneigement.

C’est justement cela qui peut créer des enjeux de sécurité, comme l’a reconnu l’arrondissement lors du conseil du 9 mai.

«Les intersections sélectionnées sont essentiellement celles avec les rues artérielles ou collectrices ou bien celles où la tige est continuellement accrochée par les véhicules lors de leurs manœuvres de virage», précisait l’administration.

Les élus ont ainsi adressé une demande au conseil municipal de la Ville de Montréal pour la construction d’îlots de protection sur les pistes cyclables concernées. Une requête qui s’inscrit dans le Plan local de déplacement de l’arrondissement, pour une compétence qui appartient bien à la Ville-centre.

Ces travaux, s’ils sont approuvés, pourraient être réalisés dès le mois d’août.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet