Ahuntsic-Cartierville

Connaissez-vous les Écossais du boulevard Gouin?

Le club nautique de Cartierville (anciennement appelé club de canotage) a été fondé en 1904. Photo: Stéphane Tessier

Le 21 juillet, à 19h, l’animateur historique Stéphane Tessier anime une conférence à propos des Écossais du boulevard Gouin, au Pavillon d’accueil du Parcours Gouin. Une occasion de découvrir ou de redécouvrir un peu plus l’histoire de Montréal et de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Qui sont les Écossais du boulevard Gouin? Cette élite du milieu de XIXe siècle résidait dans la vieille ville et s’est établie dans le «mile carré doré». Composée d’anglophones majoritairement écossais, elle s’est ensuite fait construire des résidences secondaires de villégiatures à proximité du lac Saint-Louis, du lac des Deux-Montagnes et de la rivière des Prairies.

«On retrouve dans Ahuntsic-Cartierville des traces de tout ça, par exemple le Manoir Mac Dougall ou encore la villa de retraite Saint-Martin, là où les gens peuvent effectuer une retraite et se retrouver en milieu paisible. Ce sont des Jésuites qui possèdent ça, mais c’était la demeure d’un richissime homme d’affaires écossais, mentionne M. Tessier. Dans ce secteur, ils avaient tous des demeures de 40, 50, 60 pièces. De vrais manoirs!»

Un autre exemple de traces anglophones laissées dans le quartier: le club nautique de Cartierville, anciennement appelé club de canotage. «Ce club existe depuis 1904, poursuit le conteur. Il a été fondé par un riche anglophone, Hugh Paton.»

Le polo, la chasse, les sports nautiques sont, selon M. Tessier, sont quelques-uns des exemples d’héritage laissé par les Britanniques.

La conférence de 90 minutes est ouverte au tout public. Il est possible de s’inscrire en ligne pour 5$. Un joueur de cornemuse sera présent pour accompagner cette conférence.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet