Ahuntsic-Cartierville
17:12 4 avril 2016 | mise à jour le: 4 avril 2016 à 17:15 temps de lecture: 2 minutes

Ahuntsic-Cartierville aime le baseball

Ahuntsic-Cartierville aime le baseball
Photo: Collaboration spéciale/Baseball Ahuntsic-Cartierville

Alors que le maire Denis Coderre annonce un plan d’action pour relancer le baseball à Montréal, Ahuntsic-Cartierville se place comme le fleuron du sport de balle sur l’île.

Le stade Gary-Carter près du parc Ahuntsic, a été inauguré en 2013 et accueille des compétitions élites junior et midget. Plusieurs autres terrains sur les 19 recensés par la Ville sur le territoire ont également bénéficié de rénovations majeures.

Cette année, c’est au tour du terrain du parc Henri-Julien d’être réaménagé pour un montant dépassant les 234 000$. «Il y aura aussi des travaux sur le terrain du complexe Claude-Robillard», indique Pierre Vocino, vice-président de Baseball Ahuntsic-Cartierville.

Il regrette toutefois l’absence de stade couvert pour jouer en hiver. La saison débute le 11 avril dans les gymnases de l’arrondissement. «Cela nous permet de nous entraîner en attendant de jouer à l’extérieur quand la température le permettra», explique M. Vocino.

Popularité grandissante
Il faut dire qu’outre les terrains, ce sport ne cesse de gagner en popularité et Baseball Ahuntsic-Cartierville enregistre une hausse du nombre d’adeptes d’année en année.

«Nous en sommes à plus de 330 membres et les inscriptions sont encore ouvertes», assure le représentant de l’association locale. L’année passée ils avaient fait la saison avec 307 sportifs. Il y a 10 ans, ils étaient à peine 160.

Cette augmentation exponentielle d’amateurs demeure un signe encourageant pour l’arrondissement. Elle ne génère pas de pression particulière sur les installations.

Situation sous contrôle
«Il y a des associations d’un peu partout qui viennent jouer sur nos terrains, explique Jocelyn Gauthier, chef de division sports et loisirs. Mais, nous avons encore une bonne marge de manœuvre.»

Il en veut pour preuve la programmation des jeux de balle molle à partir de 18h ou 18h30. «Quand nous devrons organiser des pratiques de baseball à 20h, il faudra réfléchir à nos installations», souligne M. Gauthier.

La ville de Montréal comptait 2394 de joueurs fédérés en 2015, en hausse de plus de 12% en quatre ans.