Soutenez

De retour à la maison

Tristan et Jeanne partagent un pichet de sangria lors de la réouverture. Photo: David Brosseau

Le Resto-bar La Maisonnée a rouvert ses portes après une absence de huit mois. Les propriétaires Arnaud Souquières et Francis Constanzo étaient particulièrement heureux de retrouver leurs clients.

Depuis le lundi 7 juin, l’île de Montréal et bien d’autres régions sont tombées en zone orange permettant du même coup la réouverture des salles à manger. « On est à la fois excités et fébriles de revoir nos clients. », explique Arnaud Souquières.

Pouvant habituellement accueillir 162 personnes assises, ce nombre est réduit de moitié pour respecter les règles en vigueur. L’institution située au coin des avenues Lacombe et Gatineau utilise son permis de restaurant pour servir les clients.

Malgré sa fermeture temporaire, les consommateurs apprécient toujours autant le resto-bar. «C’est la maison, c’est sacré, il fallait venir », raconte Tristan Grech. Celle avec qui il partageait un pichet de sangria partage le même avis. « On a senti l’appel, ça fait vraiment plaisir et je veux encourager les restaurants locaux », explique Jeanne.

Pour un autre client, c’était le bar à visiter en n’oubliant pas les mesures sanitaires. «C’était ma journée de congé et je suis à La Maisonnée parce que ça se fait de la bonne manière», explique Mathieu Desroches, étudiant à l’Université de Montréal.

«On a tous entendu l’appel. Comme tous les habitués, je suis passé pour dire coucou à la famille».

Un client sortant avec sa commande

Préparation constante

La Maisonnée a fermé ses portes en octobre et a cessé les commandes en ligne à la mi-novembre. En plus de perdre plusieurs dizaines de milliers de dollars en nourriture et en vente, l’institution s’est donc préparée pendant des mois pour la journée fatidique.«On en a profité pour faire un gros ménage. Cirer les planchers, décaper et vernir les bancs d’église, et faire des petites rénovations», explique M. Souquières.

Les bancs d’église servant de banquettes sont de circonstances puisque ce sont des fidèles qui visitent le bar.«Ceux qui rentrent depuis onze heures ce matin sont tous des visages connus », raconte le propriétaire.

« On a mis les commandes en ligne de côté pour former le personnel et répondre à l’achalandage pendant les matchs des Canadiens »

Arnaud Souquières

Au niveau des autres changements à prévoir, des panneaux de plexiglas ont été posés entre les tables, du gel alcoolique est disponible à des endroits stratégiques et le port du masque est obligatoire sauf aux tables.

Malgré toutes les conditions et les mesures, les deux propriétaires désirent plus que jamais travailler.«Je ne sais pas combien d’heures nous allons travailler pendant les prochaines semaines, mais on est prêt! Ça fait tellement longtemps qu’on attend cette réouverture», relate Francis Constanzo. 

L’ambiance était festive et même si le karaoké n’est toujours pas permis, l’entreprise locale est repartie pour de bon.

81
Capacité actuelle du resto-bar de Côte-des-Neiges.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.