Côte-des-Neiges & NDG

Une entente avec les brigadiers à Montréal

Une manifestation des brigadiers en mars 2018 Photo: Archives Métro

Le syndicat représentant les quelque 600 brigadiers et brigadières de Montréal, qui sont sans contrat de travail depuis décembre 2020, annonce qu’une entente de principe a été conclue le 9 novembre avec la Ville de Montréal.

Le SCFP 930 soutient que les deux parties ont fait preuve «d’ouverture et de créativité».

«Nous sommes très satisfaits de l’ensemble du processus et du respect que les parties ont eu tout au long des négociations. C’est avec enthousiasme que nous présenterons le résultat de cette entente de principe le 27 novembre prochain à nos membres», explique Josée Rufiange, présidente par intérim du SCFP 930.

La mairesse nouvellement réélue, Valérie Plante, reconnaît l’importance des brigadiers et brigadières. «Je suis particulièrement fière de cette entente de principe et de la rapidité du processus qui a mené à celle-ci. Cela démontre sans équivoque la vision commune que nous partageons du rôle essentiel que jouent les plus de 600 brigadiers et brigadières pour assurer la sécurité de nos enfants sur le territoire montréalais», a-t-elle souligné.

Le SCFP, affilié à la FTQ, compte près de 122 000 membres au Québec, dont 70% de l’ensemble des employés municipaux du Québec.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet