Soutenez

Nouvelle étape pour le futur parc-nature de l’écoterritoire de la falaise

écoterritoire de la falaise
L'espace vert du parc-nature de l'écoterritoire de la falaise s’étendra sur près de 60 hectares, de la falaise Saint-Jacques à la rue Notre-Dame. Photo: Istock/Igor Alecsander

La Ville de Montréal vient de conclure une promesse d’achat pour faire l’acquisition d’un immeuble, situé au 6360, rue Saint-Jacques, qui servira d’accès sécuritaire au futur espace vert du parc-nature de l’écoterritoire de la falaise, dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

«Je suis ravie de cette acquisition. Depuis des années, les résidentes et résidents de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce réclament l’aménagement de la Falaise. Avec l’acquisition de ce terrain, nous prenons un pas important vers la réalisation de ce souhait», a déclaré Gracia Kasoki Katahwa, mairesse de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

C’est en juin 2018 que la municipalité avait annoncé la volonté de créer un nouveau grand parc dans l’espace dégagé par la reconstruction des infrastructures dans le secteur de l’échangeur Turcot et de l’ancienne cour de triage Turcot.

«À chaque étape du développement du parc-nature de l’écoterritoire de la falaise, nous posons une nouvelle action concrète pour enraciner la nature dans la métropole et pour protéger la biodiversité. Nous agissons avec la ferme volonté d’investir en l’avenir de Montréal, en continuant de répondre aux besoins immédiats de la population montréalaise en matière de parcs, d’espaces verts et de mode de vie actif», a fait savoir la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

«Notre ambition est de faire de Montréal un exemple de résilience et une référence en matière d’écologie urbaine et d’environnement favorable aux saines habitudes de vie», a expliqué Caroline Bourgeois, responsable des grands parcs, des sports et loisirs, du Mont-Royal, du parc Jean-Drapeau, d’Espace pour la Vie et de l’Est de Montréal au comité exécutif de la Ville de Montréal.

«Pour en faire un projet complet, nous poursuivons nos discussions avec le ministère des Transports afin de concrétiser un projet de parc cohérent avec les travaux réalisés dans le cadre du projet Turcot», poursuit l’élue.

Un espace de nature

L’espace vert du parc-nature de l’écoterritoire de la falaise s’étendra sur une surface de près de 60 hectares, situé de la falaise Saint-Jacques jusqu’à la rue Notre-Dame, pour contribuer à bonifier la biodiversité du secteur. Ses utilisateurs pourront jouir d’un contact privilégié avec la nature grâce aux aménagements d’espaces boisés, de milieux humides et des zones de prairie.

Vue d’ensemble du projet du parc-nature de l’écoterritoire de la falaise.
Crédits:AgorMontréal.

Conformément aux orientations du Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal, la réalisation du parc-nature de l’écoterritoire de la falaise s’inscrit dans les démarches de la Ville pour protéger les milieux naturels qui se trouvent sur son territoire. Sa création représente une somme de 62 M$, attribuée dans le cadre du Programme décennal d’immobilisations (PDI) de 2022 à 2031.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.