Hochelaga-Maisonneuve
11:05 24 juillet 2020 | mise à jour le: 24 juillet 2020 à 11:05 temps de lecture: 3 minutes

Le tandem hochelagais Dope.Gng est de retour

Le tandem hochelagais Dope.Gng est de retour
Photo: Naomie Gelper/MétroVictor Tremblay-Desrosiers et Marven Jean, les membres de Dope.gng, résident dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve depuis plus d’un an

C’est dans leur appartement situé au cœur du quartier Hochelaga-Maisonneuve que le duo de rap québécois Dope.gng ont créé leur deuxième album Drogue maison, dont la sortie est prévue le mois prochain.

Les rappeurs Yabock (Victor Tremblay-Desrosiers) et Zilla (Marven Jean) travaillent sur leur deuxième opus depuis la sortie de leur premier album Fiend en juin 2019.

Les deux jeunes hommes affirment qu’ils continueront d’exploiter certains thèmes populaires dans leurs chansons telle que la consommation.

«Clairement, il va y avoir une continuité entre le premier album et le deuxième. Je pense qu’on va plus loin dans les parallèles qu’on crée entre la vie de party et les relations qu’on vit à travers tout ça.  On parle un peu de relations amoureuses, de party et de notre motivation à réussir et à gagner le rap québ», explique Zilla.

Le duo ajoute aimer changer de son d’une chanson à l’autre. «Sur le prochain album, on a vraiment des trucs qui vont de très sales et violents à très doux et lover boy ou déprimé et triste», indique Yabock.

Selon Zilla, explorer plusieurs avenues permet au groupe de créer un ensemble qui les représente plus.

«On adore ça être éclectique, ça fait un peu parti de notre facture dans le sens qu’on écoute beaucoup de styles de musique et ça nous inspire à aller à beaucoup de places en même temps.»

-Victor Tremblay-Desrosiers alias Yabock, membre de Dope.gng

Hochelaga, source d’inspiration

Les deux colocataires vivent dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, une «source d’inspiration constante» pour eux.

«On se réveille, on est dans Hochelaga, la nuit les gens crient dehors, on est dans Hochelaga, on sort sur la rue chercher tout ce qu’on a besoin à l’épicerie, à la pharmacie, on reste dans Hochelaga. Je pense que c’est de plus en plus rare qu’on sorte du quartier», émet Victor Tremblay-Desrosiers.

D’ailleurs leur vidéoclip de la chanson Pas assez réalisé par Serge Bertrand et sorti le 17 juillet a été entièrement tourné dans Hochelaga-Maisonneuve.

Les rappeurs font souvent référence au quartier et à leur environnement dans leurs chansons.

La sortie de leur deuxième album Drogue maison est prévue pour le 21 août.

D’ici là, Dope.Gng désire attirer l’attention du public montréalais et québécois afin de performer leurs nouvelles chansons lorsque les spectacles seront permis.

«C’est mon rêve, je veux voir des centaines, des milliers de personnes sauter, danser et faire des moshpit sur nos chansons», confie Marven Jean.

Les deux amis désirent tout de même trouver un moyen de lancer l’album de manière virtuelle le mois prochain.

«C’est quand même important pour nous l’aspect public et on veut pouvoir lancer ça de manière convenable pour que ça rejoigne le plus de monde possible», ajoute-t-il.

Articles similaires