Hochelaga-Maisonneuve
17:14 5 janvier 2021 | mise à jour le: 5 janvier 2021 à 17:15 temps de lecture: 3 minutes

Fermer les écoles, «une mesure dangereuse», selon le Dr Julien

Fermer les écoles, «une mesure dangereuse», selon le Dr Julien
Photo: Gracieuseté/Mathieu DeshayesSelon le Dr Julien, une fermeture prolongée des écoles fera plus de dommages que le virus.

Le Québec est sur le point de replonger dans un confinement total. Malgré la hausse de cas de Covid-19, le Dr Gilles Julien considère que de prolonger la fermeture des écoles et des garderies serait déraisonnable dans les circonstances actuelles.

Ce n’est pas seulement une mauvaise mesure selon le pédiatre, «c’est une mesure dangereuse pour les enfants».

«On est arrivé à un point où les enfants ont beaucoup écopé de la pandémie», ajoute-t-il.

Ses collègues et lui le constatent en clinique et observent beaucoup de difficultés liées à la santé mentale, comme l’anxiété et les états dépressifs, mais également concernant la santé physique, ce qui inclut l’obésité.

«La perte de repères pour les enfants est extrêmement importante. Cela a de grosses conséquences sur la santé globale.»

Il explique que les repères les plus importants pour les enfants sont justement la garderie et l’école.

«Il faut arrêter de jouer au yoyo avec ça ne sachant pas d’une fois à l’autre si on ouvre ou si on ferme.» – Dr Gilles Julien

Même si de nombreuses éclosions ont été observées dans les écoles – 38 % selon le plus récent rapport sur les éclosions actives à Montréal datant du 29 décembre – le Dr Julien affirme qu’il y a eu beaucoup de très bonnes mesures de prévention organisées dans les écoles par les enseignants et les directions.

Il rappelle qu’il y a peu de transmission dans les milieux scolaires, puisque la réaction aux éclosions est très rapide. Le risque que les enfants soient dangereusement malades à cause de la Covid-19 est très faible, mais actuellement, «on est en train de rendre nos enfants très malades au niveau psychologique, au niveau de la motivation et au niveau physique».

Cela crée énormément de dommage dans le développement et la santé des enfants, martèle le Dr Julien. On ne peut pas se permettre ça, car selon lui, c’est pire que de contracter le virus.

Il qualifie la situation de catastrophique et il appréhende que ses collègues et lui aient beaucoup de difficulté à réparer ces dommages à long terme.

«On ne peut pas confiner les enfants plus longtemps à mon sens. Il faut confiner nous les adultes et les grands enfants qui ne respectent pas les règles. Et les magasins dont les stationnements sont pleins tout le temps. Il faut arrêter ça, c’est là que ça se passe.»

Une détresse partagée

Le Dr Julien déclare qu’il faut laisser les enfants tranquilles, mais également les parents qui vivent dans des conditions difficiles et qui ne savent plus sur quel pied danser.

«Les stress dans les maisons sont immenses. Il y a énormément de violence. Les enfants sont mal protégés. Il n’y a plus de surveillance. Ce n’est pas vivable pour beaucoup d’enfants et de familles.»

Puisque les origines de la perte de contrôle sur la pandémie sont nombreuses, ce n’est pas la bonne méthode de cibler les enfants. Selon le Dr Julien, il faut mettre toute notre énergie sur la vaccination.

Articles similaires