Hochelaga-Maisonneuve
17:45 28 janvier 2021 | mise à jour le: 28 janvier 2021 à 17:45 temps de lecture: 3 minutes

Un investissement de 7 M$ pour le Centre communautaire Hochelaga

Un investissement de 7 M$ pour le Centre communautaire Hochelaga
Photo: Jason Paré/Métro MédiaLes locaux du Centre communautaire Hochelaga occupent l’arrière de l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge.

Un investissement de 7 M$ a été annoncé ce jeudi par l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve pour l’agrandissement et la rénovation des locaux du Centre communautaire Hochelaga (CCH).

Situé depuis une vingtaine d’années dans des locaux occupant l’arrière de l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge, sur la rue Saint-Germain, le CCH propose de nombreuses activités artistiques, sportives et sociales aux jeunes, aux familles et aux aînés.

«Cet investissement majeur de l’arrondissement contribuera certainement à améliorer la qualité de vie de toute la population de l’ouest du quartier Hochelaga, l’un des secteurs montréalais les plus défavorisés», a déclaré dans un communiqué, le directeur général du CCH, Roland Barbier.

Le conseiller du district Hochelaga, Éric Alan Caldwel, est allé dans le même sens, affirmant que l’organisme aide à combattre les inégalités.

«Sans passer par une construction neuve, les nouveaux locaux, plus grands et plus beaux, feront certainement le bonheur des intervenants qui y travaillent et des jeunes qui fréquentent les lieux», a ajouté l’élu.

C’est lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement, en décembre 2020, que le bail de l’organisme a été reconduit pour une période de 10 ans. L’organisme en a profité pour augmenter sa surface de location et obtenir l’autorisation du propriétaire d’accéder aux espaces extérieurs, ce qui permettra d’offrir des activités supplémentaires ou bonifier celles déjà existantes.

Une relocalisation temporaire de l’organisme est prévue au printemps 2023, pour la durée des travaux estimée à 18 mois.

Mesures d’urgence

Joint par Métro, Roland Barbier explique que depuis le 13 mars, la majorité de leurs activités a été mise sur pause.

«On s’est transformé en organisme mesures d’urgence. Ce qu’on fait s’est aider les gens au niveau de l’alimentation.» – Roland Barbier, DG du Centre communautaire Hochelaga

En collaboration avec La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve et Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve, le CCH livre des repas gratuits à 15 à 20 familles chaque semaine.

«Lors de la livraison, on offre aussi une carte-cadeau de 100 $ pour qu’elles puissent compléter leurs emplettes chez le marchand du quartier.»

Depuis mars, l’organisme a amassé 65 000 $ grâce à une levée de fonds. Un bassin d’environ 170 familles profite de cette aide alimentaire et le nombre augmente chaque semaine, selon le DG.

Malgré la pandémie, certaines activités données dans les écoles se poursuivent, principalement les ateliers de psychomotricité.

Parmi les projets à venir, Roland Barbier souhaite offrir un bazar permanent à la population d’Hochelaga.

Articles similaires