Hochelaga-Maisonneuve
11:39 18 juin 2021 | mise à jour le: 18 juin 2021 à 16:20 Temps de lecture: 2 minutes

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal victime d’une cyberattaque

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal victime d’une cyberattaque
Photo: Matt Cardy/Getty ImagesSelon CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, la cyberattaque serait maintenant sous contrôle.

Des données personnelles de patients et médecins ont été saisies lors d’une cyberattaque visant le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, au début du mois de juin.

Les renseignements personnels de neuf patients ont été piratés à partir de documents reliés à des plaintes traitées depuis 2014.

Les dossiers de plus de 2340 médecins résidents ayant effectué un stage au sein de l’établissement entre 2004 et 2017 ont également été dérobés, selon les chiffres obtenus par Radio-Canada.

«Compte tenu de l’intervention rapide des équipes impliquées, les risques associés à une éventuelle utilisation malveillante de ces données sont jugés très faibles par les experts», a indiqué le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal par voie de communiqué.

Les personnes directement touchées par cette attaque informatique, probablement lancée de l’Inde, sont actuellement jointes par les équipes du CIUSSS.

«Du soutien téléphonique et un service de surveillance d’Équifax seront offerts afin de répondre aux préoccupations des personnes touchées», soutient le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Selon les spécialistes de cyberdéfense, il n’y aurait plus aucune trace de présence malveillante sur le réseau du CIUSSS depuis le 5 juin.

«De plus, toutes les mesures de surveillance et de contrôle nécessaires à la sécurisation des systèmes d’information sont actuellement mises en place afin d’éviter tout risque de récidive», ajoute le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Afin de réduire ces risques, l’accès à Internet à partir des ordinateurs des hôpitaux ou CHSLD du CIUSSS a été coupé.

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal dessert une population de plus de 500 000 Montréalais et regroupe 26 installations, dont l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et l’Hôpital Santa Cabrini, des établissements qui ont fortement été touchés par la pandémie de COVID-19.

Rappelons que l’Hôpital général juif de Montréal et le CIUSSS du Centre-de-l’Ouest-de-l’île-de-Montréal ont également été victimes d’une cyberattaque en octobre dernier.

Articles similaires