Hochelaga-Maisonneuve

Une guignolée pour des enfants «en situation de grande vulnérabilité»

Le Dr Gilles Julien espère minimalement atteindre le montant récolté l’année dernière de 1,7 M$. Photo: Gracieuseté, Fondation Dr Julien

La 19e guignolée annuelle de la Fondation Dr Julien destinée aux enfants vulnérables se tiendra le 11 décembre dans Hochelaga-Maisonneuve et Côte-des-Neiges.

La campagne de la 19e Guignolée du Dr Julien a débuté le 15 novembre et s’étendra jusqu’au 15 janvier 2022, mais les événements devant public auront lieu le 11 décembre aux trois centres d’expertise et de formation montréalais chapeautés par la fondation.

Si les guignolées sont nombreuses à ce moment-ci de l’année et «qu’elles sont toutes importantes», le Dr Gilles Julien rappelle que les 39 centres de pédiatrie sociale en communauté (CPSC) permettent d’offrir des soins et des services à plus de 10 000 enfants au Québec «en situation de grande vulnérabilité».

Le pédiatre ajoute que les CPSC rendent accessibles des professionnels en santé, services sociaux et du droit, pour répondre aux besoins et défendre les droits des enfants.

«On devient un service de première ligne très forte pour éviter [que les enfants] aillent à l’urgence inutilement, pour que les bébés ayant des retards aient accès à des services tout de suite, en intervenant aussi en négligence qui, pour moi, est un domaine qui appartient aux communautés avant d’appeler la DPJ.»

Le Dr Julien considère également que les CPSC font partie de la solution pour faire de la prévention de la violence et de la délinquance, grâce entre autres au sport et à la musique.

«J’ai quelques jeunes qui sont ciblés pour éventuellement aller au marathon de Montréal. Ils étaient vraiment sur une trajectoire de délinquance. On essaie des ramenés en piste avec le sport, mais aussi avec le Garage à musique.»

Sentiment d’éloignement

L’an dernier, la guignolée a permis de récolter 1,85 M$, un record. Il faudrait que les dons cette année dépassent ce montant pour subvenir aux besoins grandissants des trois centres d’expertise et de formation.

Selon Vedrana Petrovic, directrice du Centre Atlas, la demande des parents et des centres de santé communautaires du quartier a doublé pendant la pandémie. «L’immigration est un processus stressant qui provoque souvent de l’anxiété chez les enfants», explique la psychopédagogue gestionnaire.

La période des Fêtes ravive aussi souvent le manque et le sentiment d’éloignement chez les nouveaux arrivants. «Parmi tous les défis des immigrants, le manque de soutien social est le plus flagrant. Surtout en cette période de l’année», rappelle Mme Petrovic.

La guignolée est la plus grande campagne de financement de l’année et elle permet de maintenir en place une organisation de travail articulée autour d’une quinzaine de professionnels et d’une trentaine de bénévoles. Entre 75 et 80% du budget du Centre Atlas est consacré directement aux services pour les enfants, selon sa directrice. «C’est pourquoi la guignolée est avant tout une grande fête dont le but est de célébrer la vie. La vie et le courage des familles devant les obstacles qu’ils rencontrent au quotidien.»

La pandémie

Au cours de la pandémie, les enfants ont développé toutes sortes de problématiques les rendant anxieux et dépressifs, explique le Dr Gilles Julien.

Pour répondre à cette détresse, des éducatrices ont offert des activités dans les parcs et sur le balcon des gens. Des séances de musicothérapie à distance ont également proposé à des usagers des centres de la Gaspésie et à Manouane.

«Il y a eu toutes sortes d’initiatives pour garder un contact encore plus étroit et surtout pour aider les familles à gérer l’anxiété occasionnée par le confinement, les mesures et leurs peurs associées au Covid.»

Si la situation chez les enfants s’est améliorée depuis la réouverture des écoles, une fragilité demeure, selon le Dr Julien.

«Il y a encore des peurs qui persistent, notamment avec la vaccination.»

Le Dr Julien observe des hésitations chez les parents à faire vacciner leurs enfants, «souvent par manque d’informations».

Activités du 11 décembre

  • La Ruelle d’Hochelaga présentera à partir de 10h30 le traditionnel match de hockey-bottine avec les enfants du centre et la participation de diverses personnalités. Percussions, cracheurs de feu et visite du père Noël seront également au programme.
  • Le Garage à musique à Maisonneuve proposera plusieurs prestations musicales, menées par la chorale formée des enfants et des jeunes fréquentant le centre.
  • ATLAS à Côte-des-Neiges ouvrira aussi ses portes à compter de 10 h avec une programmation extérieure sur la thématique de «la trajectoire des enfants». Musique du monde, foodtruck, soccer dans la rue et visite du père Noël ne sont qu’un aperçu des activités proposées.

En collaboration avec Myriam Selhi-Ousset

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité d’Hochelaga – Maisonneuve.

Articles récents du même sujet