Hochelaga-Maisonneuve

« L’école d’antan 1860-1960 » maintenant en livre

Ouvrage complémentaire à l’exposition « L’école d’antan 1860-1960 », actuellement présentée au Château Dufresne, le livre du même nom vient tout juste d’être publié aux éditions des Presses de l’Université du Québec.

À l’instar de l’exposition, le livre amène les lecteurs sur les bancs de l’école d’avant la Révolution tranquille, celle du réseau français catholique, mais aussi celle du réseau angloprotestant.

Cent ans d’histoire sont racontés à travers la présentation du patrimoine scolaire du Québec, comme les uniformes portés par les élèves, les images religieuses placées dans les cahiers, les médailles utilisées pour encourager les élèves ou encore la fameuse ceinture servant à châtier les jeunes.

C’est une occasion de découvrir ou de se souvenir de cette école oubliée, mais parfois près des préoccupations actuelles comme la motivation des élèves ou le décrochage scolaire.

Le projet tenait particulièrement à cœur aux coauteurs, Robert Cadotte et Anik Meunier, car il a permis d’aller encore plus loin qu’avec l’exposition.

« Avec l’exposition, nous sommes limités en termes d’espace, ce qui n’est pas le cas avec le livre. Nous avons pu inclure des parties qu’on ne retrouve pas dans l’exposition. C’est pourquoi le livre est un outil complémentaire », explique M. Cadotte.

Abondamment illustré, il se lit très facilement. Il plonge le lecteur dans un tout autre univers, mais avec plusieurs ressemblances de ce qu’est l’école d’aujourd’hui, ou du moins, certains de ses concepts.

M. Cadotte est membre de l’Atelier d’histoire de Hochelaga-Maisonneuve. Il travaille dans le domaine de l’éducation depuis 1970. Il a été directeur-fondateur du Centre de formation sur l’enseignement en milieux défavorisés de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Quant à Mme Meunier, elle est professeure à l’UQAM en éducation et en muséologie. Elle s’intéresse aux questions liées à l’éducation muséale, à l’histoire de l’école, à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine de l’éducation.

Le livre « L’école d’antan 1860-1960 » est en vente dans toutes les librairies au coût de 34 $.

Articles récents du même sujet