IDS-Verdun
13:30 26 janvier 2018 | mise à jour le: 26 janvier 2018 à 17:43 Temps de lecture: 3 minutes

L’édifice Annexe Crawford convoité

L’édifice Annexe Crawford convoité
Photo: TC Media - Sophie Poisson


Le Conseil d’établissement (CÉ) de l’école Notre-Dame-de-la-Garde (NDDLG) a rejeté jeudi à 62% la proposition de redécoupage des bassins scolaires de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB). Il refuse également que l’édifice Annexe Crawford leur soit retiré tout en s’intéressant aux alternatives proposées par un regroupement de parents.

Le Comité régional de parents du regroupement Sud, composé d’un représentant de chacun des conseils d’établissement de Lachine, LaSalle et Verdun, a majoritairement accepté que l’édifice Annexe Crawford ne soit plus sous la direction de l’école NDDLG lors de la soirée de consultation.

«Ce qui nous a complètement démolis, c’est que les parents ont voté en plus pour qu’elle revienne à l’école Sainte-Geneviève située à LaSalle, soutient la membre de Mobilisation des parents NDDLG contre le découpage, Julie Paquin. L’Annexe a été construite pour désengorger Verdun. LaSalle n’est pas en débordement, mais elle profite de l’occasion qui se présente à elle.»

L’an prochain, NDDLG sera en situation de débordement, alors qu’il manquera trois classes pour loger les quelque 561 élèves prévus. À Sainte-Geneviève, les 21 locaux disponibles seront suffisants pour accueillir les 437 élèves.

Les CÉ des établissements concernés, qui ont un rôle décisionnel pour de nombreuses questions se rapportant à la vie scolaire, ont également fait part de leur avis. Les 11 des 13 membres de NDDLG se sont prononcés «contre» et deux «pour».

«On a voté « contre », mais c’est uniquement à titre consultatif. C’est la CSMB qui aura le vote décisif. On sera donc soulagé quand on aura un plan concret qui dira « l’année prochaine ou dans les prochaines années, voici ce qu’il va se passer »», insiste la présidente du CÉ, Pascale Robert.

Alternatives
Un premier scénario évoquait d’envoyer les maternelles à l’édifice Annexe Crawford, ce qui placerait les plus petits dans un milieu propice avec une cour adjacente au CPE. Une seconde option proposait d’envoyer le troisième cycle à l’édifice Annexe Crawford pour les préparer au secondaire et développer un projet innovant. Dans les deux cas, cela permettrait de libérer quatre locaux.

«Je trouve que l’on n’a pas eu beaucoup de temps pour étudier le projet de la CSMB, a souligné l’un des membres du CÉ, Benoît Auclair. À date, les parents nous ont amené des options pour montrer qu’il y a d’autres possibilités. C’est peut-être plus compliqué, mais ce n’est pas forcément une raison pour les écarter.»

L’ensemble des consultations publiques est transmis aux commissaires scolaires qui adopteront les nouveaux bassins le 20 février.

Articles similaires