IDS-Verdun
05:00 4 mai 2021 | mise à jour le: 13 juillet 2021 à 10:30 Temps de lecture: 3 minutes

Après des années, toujours en quête d’un emplacement pour un parc à chien

Après des années, toujours en quête d’un emplacement pour un parc à chien
Photo: ArchivesUn nouveau parc à chien devait voir le jour à l’été 2020 à Verdun.

L’arrondissement de Verdun possède peu de parcs à chien et certains propriétaires témoignent devoir marcher plus de 45 minutes pour se rendre à l’aire d’exercice canin le plus près. Or, l’aménagement d’un nouveau site n’est pas prévu de sitôt.

L’arrondissement avait planifié aménager à l’été 2020 une zone pour chiens dans le parc de l’Honorable-George-O’Reilly à l’angle du boulevard LaSalle et de la rue Beatty.

Le projet a été annulé puisque les soumissions avaient toutes dépassé «largement» les estimations à sa réalisation. «La proposition qui avait été faite pour un parc à chien près de la rue Beatty n’avait pas fait l’unanimité, loin de là», ajoute le maire de Verdun, Jean-François Parenteau.

Les citoyens craignaient notamment perdre la vue qui donne sur les berges puisque des clôtures devaient y être installées.

Le budget de cette année ne prévoit pas l’aménagement d’un nouvel aire d’exercice canin. «La porte n’est pas fermée. Il faudra, dans un prochain mandat, un nouveau parc à chien pour répondre à la demande», concède-t-il.

Mais les propriétaires de chiens sont impatients. Les Verdunois attendent cet aménagement depuis de nombreuses années. «Il y a un grand manque de parcs à chien à Verdun. [C’est malheureux] que le dernier projet ait été laissé tomber», plaide un résident, Jean-Philippe Barbeau.

Une autre citoyenne, Sophie Jolivet, abonde dans le même sens. «Il semble que Verdun a plusieurs espaces verts propices à la construction d’une aire d’exercice canin», constate-t-elle.

Plus en plus de chiens ont été adoptés durant la pandémie et pour leur bien-être, «ils auront besoin d’un endroit où dépenser leur énergie», ajoute Mme Jolivet.

Manque d’accessibilité

À Montréal, les parcs à chien sont les seuls espaces publics où il est possible de laisser son compagnon courir en liberté. Sur la carte de la Ville, deux parcs à chien sont identifiés dans les délimitations de l’arrondissement de Verdun. L’un est situé au parc Arthur-Therrien et l’autre à L’Île-des-Sœurs au parc de La Fontaine.

L’arrondissement de Verdun compte plus de 2500 chiens enregistrés sur son territoire.

Le conseiller Sterling Downey, qui porte le projet, croit que dans une grande ville comme Montréal les services aux citoyens devraient être accessibles à une quinzaine de minutes de distance. «Ça n’a pas d’allure que ça prenne 45 minutes de marche pour accéder à un parc à chien», soutient-il.

L’arrondissement travaille présentement à identifier d’autres endroits pour l’aménagement d’un parc à chien, indique-t-il. Il souligne que L’Île-des-Sœurs a aussi besoin d’un nouvel espace canin. Les citoyens sont invités à soumettre des idées d’emplacements à l’arrondissement.

Articles similaires