IDS-Verdun

Restauration du presbytère de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

L’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs est construite en pierre et elle possède une façade en arc de triomphe, dont les deux piliers supportent un clocher. Photo: Capture d'écran

Des travaux de restauration auront lieu au presbytère de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs au cours des prochaines semaines. Plus de 400 000$ sont investis afin de protéger ce bâtiment patrimonial de Verdun.

L’immeuble a des besoins urgents de rénovation. Depuis 2006, la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs a été fusionnée avec celles de Notre-Dame-de-la-Paix et de Notre-Dame-Auxiliatrice pour former la paroisse Notre-Dame-de-la-Trinité.

Comme le propriétaire, la Fabrique de la paroisse de Notre-Dame-de-la-Trinité, dispose d’un budget limité, seulement la remise en état des composantes détériorées et vulnérables sera effectuée à court terme. Cela comprend le toit, les tourelles, les lucarnes et fenêtres, ainsi que des sections des murs en pierre.

Puisque l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs est une bâtisse classée dans le répertoire du patrimoine culturel du Québec, des critères devront être respectés pour les travaux de réfection. Entre autres, il est exigé de préserver ou restaurer les matériaux, si nécessaire, les remplacer conformément à leur apparence d’origine. Lors d’une transformation, le promoteur doit mettre en valeur l’expression et la composition architecturale originale.

L’analyse du projet de rénovation sur l’extérieur du bâtiment souligne que les travaux sont d’ordre de réparation ou de restauration et respecte la forme et l’apparence d’origine de l’église.

Patrimoine

Au cours des dernières années, l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs a connu plusieurs réfections majeures. Plus de 800 000$ ont été investis pour refaire la toiture et une partie du réseau électrique. De plus, 1,1 M$ ont été injectés pour restaurer les deux clochers de l’église. 

Saviez-vous que…?

La construction de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs a été complétée en 1914. Elle a été fondée par le curé Joseph-Arsène Richard (Monseigneur Richard) qui a eu une grande influence à Verdun.

Il a notamment fondé l’Hôpital de Verdun ainsi que plusieurs écoles du quartier. Le presbytère de l’église a pour sa part été construit en 1905, puis agrandi en 1912. Une cuisine a été ajoutée à l’arrière du presbytère en 1921. 

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec a collaboré à hauteur de 70% pour la réalisation de plusieurs travaux importants. L’église catholique de la rue Wellington a aussi lancé une campagne de sociofinancement «Patrimoine Religieux» pour permettre l’entretien à long terme de l’édifice.

L’exposition annuelle de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs sert d’ailleurs à amasser des fonds et renforcer les sentiments d’appartenance du public à l’égard de l’église. En 12 ans, grâce aux différentes expositions, l’église a récolté plus de 1 M$. 

Il est possible de faire un don à l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs en ligne.

Articles récents du même sujet