IDS-Verdun

Les marionnettes prennent d’assaut la rue Wellington

Les marionnettes déambuleront les week-ends à Verdun jusqu’au 4 septembre. Photo: Gracieuseté-Promenade Wellington

La 10e édition du Festival Marionnettes Plein la rue est de retour sur la rue Wellington depuis vendredi dernier. Des déambulations spontanées auront lieu sur l’artère piétonne et des spectacles gratuits à des endroits fixes sont également organisés dans le quartier.

Des types de marionnettes de toutes sortes fouleront les rues du quartier. Il y aura évidemment les populaires marionnettes géantes qui se déplacent sur des échasses, mais aussi celles habitées, portées et à prise directe.

«On a ramené les coups de cœur des troupes des dernières années», explique la directrice des opérations de la Société de développement commercial (SDC) Wellington, Julie Pilon-Cousineau.

Nouveauté cette année: un type de marionnette plutôt rare, soit une marionnette en glace dans un congélateur. De plus, comme le festival célèbre ses 10 ans, un spectacle de fermeture aura lieu le 11 septembre au Quai5160. La compagnie de création Le théâtre de l’Oeil y présentera Les saisons du poulain qui s’adresse à un public âgé de quatre à huit ans.

Les marionnettes sont souvent considérées comme un art s’adressant aux enfants, mais Mme Pilon-Cousineau affirme que les spectacles du festival éblouissent un public de tous les âges. En 2019, il y avait même des spectacles destinés à un public adulte dans les bars, raconte-t-elle. Cette année, COVID-19 oblige, ces activités n’auront pas lieu. 

«Il y a des spectacles très poétiques, profonds, qui nous font réfléchir sur des enjeux plus sérieux. L’adulte trouve aussi son compte dans les spectacles de marionnettes.»

Julie Pilon-Cousineau

Les spectacles de cet été seraient un peu plus adaptés à la famille puisque cela a lieu à l’extérieur. L’âge ciblé d’une représentation est toujours indiqué lors de la réservation du billet.

Défis

Organiser un festival en temps de pandémie n’est pas de tout repos. L’équipe de la SDC Wellington a dû s’adapter aux mesures sanitaires qui ont évolué au cours de l’été. L’un des aspects positifs est la piétonnisation de la rue Wellington, ce qui permet aux marionnettes de se promener sur l’ensemble de la rue. Et davantage de spectateurs peuvent assister aux déambulations.

Toutefois, ces spectacles dans la rue ne peuvent être annoncés afin d’éviter les regroupements. La seule information donnée est que les représentations auront lieu les vendredis ou les samedis.

Par ailleurs, pour l’édition de la fin de semaine du 4 septembre, le passeport vaccinal sera en vigueur au Québec. «Pour les festivals, on ne sait pas encore comment cela va être appliqué», indique Mme Pilon-Cousineau.

Les spectacles sont tout de même prévus à l’agenda, les modalités pour assister à une représentation demeurent inconnues.

Avant la pandémie, le Festival Marionnettes Plein la rue se déroulait pendant une seule fin de semaine. Pour cette édition, les organisateurs ont décidé d’étaler les représentations sur trois week-ends. Environ 35 représentations auront lieu afin de permettre à plus de gens d’assister aux spectacles. Les spectacles à date fixe peuvent accueillir de 30 à 50 personnes. Toutes les précautions afin de respecter les mesures sanitaires ont été mises en place.

Le Festival Marionnettes Plein les vendredis et samedis jusqu’au 4 septembre. Les spectacles fixes sur réservation seulement. Billets gratuits (à l’exception du spectacle de fermeture au coût de 6$), disponibles en ligne le mercredi avant chaque représentation.

Articles récents du même sujet