Soutenez

Face aux préoccupations des Verdunois, les candidates se prononcent   

Inflation - anonyme
Au mois de juillet, l’inflation aurait gonflé de 7,6% comparativement à pareille date l’an dernier, selon les données de Statistique Canada. Photo: Clément Gaboury

Alors que l’inflation frappe la population de plein fouet, des citoyens de Verdun se trouvent actuellement en situation de précarité financière.

Augmentation des loyers, hausse du coût du panier d’épicerie, biens essentiels hors de prix; l’enjeu de l’augmentation du coût de la vie s’est invité au cœur de la campagne électorale.  

Au mois de juillet, l’inflation aurait gonflé de 7,6% comparativement à pareille date l’an dernier, selon les données de Statistique Canada.

Bien que l’augmentation soit inférieure à celle observée au mois de juin (8,1%), cette dernière demeure bien au-dessus de la fourchette de 1 à 3%, visée par la Banque du Canada.

Questionnés à cet effet, de nombreux citoyens s’attendent à ce que le prochain gouvernement propose des mesures compensatoires afin de les soutenir.  

«Moi je vis seule, j’ai 68 ans, et mon panier d’épicerie vient de me coûter 100$. Avec le prix du gaz qui augmente, le beurre qui est rendu à 8$… je n’y arrive plus. Qu’est-ce que les candidats et candidates peuvent faire pour moi? On a besoin de plus d’argent dans nos poches, surtout pour les aînés parce que notre revenu est fixe», demande Lise, une Verdunoise de longue date, aux différents partis.

Baisse des impôts? Meilleur contrôle des loyers? Gel des tarifs d’Hydro-Québec? Tour d’horizon des propositions des trois principales candidates dans Verdun.

PLQ: bonification du crédit d’impôt, Hydro-Québec et transport collectif   

La députée sortante et candidate libérale Isabelle Melançon propose de bonifier de 25% le crédit d’impôt pour solidarité, qui touche près de trois millions de ménages, dont plusieurs aînés, à travers la province.

Le PLQ veut également geler temporairement les tarifs d’Hydro-Québec.

«La CAQ a fait l’erreur de lier [les tarifs d’Hydro-Québec] à l’inflation. Une mesure qui a provoqué les hausses désastreuses de cette année. On croit aussi qu’il faut cesser de percevoir la TVQ sur les tarifs d’Hydro-Québec, tout comme sur les produits de première nécessité comme le savon, les produits nettoyants ou les médicaments en vente libre. Ça, ça fera une différence à chaque semaine sur les factures», estime Isabelle Melançon.

La candidate libérale propose également de rendre les transports en commun gratuits pour les aînés et les étudiants.

«C’est une façon d’aider votre budget, tout en aidant l’environnement», conclut-elle.

QS: biens essentiels et crise du logement

Pour combattre l’inflation, la solidaire Alejandra Zaga Mendez s’engage aussi à retirer la TVQ pour tous les biens essentiels comme l’ensemble de la nourriture, incluant en restaurant, ainsi que pour les vêtements, les médicaments, les produits de soins corporels, ainsi que les services de réparation.

Une mesure qui serait mise en place de manière temporaire, jusqu’à ce que l’inflation revienne à un niveau normal.

«Cette mesure va aider les gens de Verdun et surtout les aînés à faire face à cette crise du coût de la vie. On sait aussi que la plus grande dépense pour les aînés, c’est souvent le logement. On travaille fort pour mettre en place un meilleur contrôle des loyers et ainsi s’assurer que le coût des logements n’augmente pas de façon abusive», indique Alejandra Zaga Mendez.

Mme Zaga Mendez a fait savoir que de nouveaux logements sociaux seraient développés à Verdun si elle était élue le 3 octobre prochain.

CAQ: baisse d’impôts et meilleur contrôle des tarifs gouvernementaux

L’ancienne conseillère d’arrondissement du district Champlain – L’Île-des-Sœurs et maintenant candidate caquiste, Véronique Tremblay, s’engage quant à elle à mettre en place un bouclier anti-inflation.

Une promesse électorale de son chef François Legault.

La CAQ veut notamment augmenter le soutien aux Québécois de 70 ans et plus, passant le montant alloué de 411$ à 2000$ annuellement.

«On propose aussi une allocation ponctuelle de 400$ à 600$. 6,4 millions de personnes vont pouvoir profiter de cette aide», soutient Mme Tremblay.

La CAQ souhaite également «baisser les impôts d’un point de pourcentage en 2023», en plus de «plafonner la hausse des tarifs gouvernementaux comme ceux de l’électricité ou l’immatriculation».

«Je pense que tous les Québécois seront protégés par le bouclier anti-inflation», soutient la candidate caquiste.


À noter qu’au moment d’écrire ces lignes, le Parti québécois (PQ) et le Parti conservateur du Québec (PCQ) n’avaient pas donné suite à notre demande de réaction.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.