IDS-Verdun

Fermeture de Riverview: le ministre Daoust favorise le dialogue

Photo: Archives/TC Media

Le député de Verdun et ministre de l’Économie, Jacques Daoust, considère que la Commission scolaire Lester B. Pearson (CSLBP) devrait éviter de prendre une décision hâtive dans le dossier de la fusion des deux écoles primaires de Verdun.

Le ministre a réagi après avoir été interpellé à de multiples reprises au cours des dernières semaines par les parents des établissements, ainsi que par les élus de l’arrondissement.

«Si cette décision était simple à prendre, il n’y aurait pas eu une telle levée de boucliers de la part de la communauté, a indiqué M. Daoust à TC Media. Je pense que tous les commissaires doivent prendre le temps d’entendre les partis impliqués dans le dossier, et demeurer ouverts à une révision de leur pensée en fonction des nouveaux éléments présentés.»

Le député de Verdun a tout de même tenu à rappeler que son pouvoir était limité sur la question, et qu’il n’était pas dans son mandat de s’immiscer dans les décisions de la commission scolaire.

La nouvelle du déménagement des élèves de Riverview vers Verdun Elementary, qui est présentement à 31% de sa capacité, avait bouleversé la communauté en décembre.

Pour sauver les écoles, un commissaire qui a voté en faveur de la fusion devra revenir sur sa décision et proposer une motion de reconsidération, à la lumière d’une nouvelle information. Rappelons que la décision, très serrée, avait été soutenue par sept commissaires contre six.

Articles récents du même sujet