IDS-Verdun

Paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys: le clocher sera livré en décembre

Justin Trudeau et Philippe Couillard annonce des investissements en transport en commun. Photo: TC Media - Isabelle Bergeron

À contre-courant avec d’autres paroisses du Québec, l’église Sainte-Marguerite-Bourgeoys est toujours en expansion. Son campanile sera prêt au début du mois de décembre, juste à temps pour le 25e anniversaire de la création de la paroisse. La première pelletée de terre pour le début des travaux a eu lieu le 5 juillet.

Conçu par l’architecte insulaire Dan Hanganu, cet investissement de 150 000$ incarnera la notion de vivre ensemble dans l’harmonie, selon la marguiller de la paroisse, Roger Légaré. «Ce sont les cloches de l’unité pour faire appel à tous les citoyens».

Il se fait rassurant quant au bruit. «Elles ne sonneront pas toutes les dix minutes», précise celui qui travaille au projet depuis mai 2013.

Certaines personnalités de la communauté d’affaires de L’Île-des-Sœurs se sont impliquées afin de financer les travaux, dont Samuel Gewurz, Vincent Guzzo et Jean-Claude Gravel.

Le campanile s’ajoute aux récentes réfections qui ont été effectuées à l’église, dont l’orgue d’une valeur de 540 000$.

Place de l’Unité
Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, a profité de la pelletée de terre officielle pour annoncer qu’une partie de la Place devant le centre commercial et le Centre Elgar sera rebaptisée la Place de l’Unité, puisque musulmans, juifs et chrétiens y prient sous le même toit.

«Tous ensemble, main dans la main, nous montrons à quel point notre arrondissement est uni, même s’il est aussi très diversifié. Nous sommes une communauté ouverte sur le monde et accueillante», estime M. Parenteau.

Il y aura certains réaménagements afin de la rendre plus propice à la détente.

«On est dans une démarche pour être au-dessus de nos différends religieux. On veut revitaliser l’opinion publique des insulaires à propos de notre place de rassemblement», ajoute M. Légaré.

Rappelons que les trois communautés religieuses avaient joint leurs forces dans le Collectif pour l’unité en janvier, pour amasser des dons afin d’aider les réfugiés syriens, entre autres.

Articles récents du même sujet