Île-des-Sœurs
06:00 20 octobre 2020 | mise à jour le: 21 octobre 2020 à 14:41 temps de lecture: 4 minutes

Les travaux du REM avancent sur le pont Samuel-De Champlain

Les travaux du REM avancent sur le pont Samuel-De Champlain
Photo: Gracieuseté - REMDes employés ont travaillé dans le chenal sur des barges.

Le chantier du Réseau express métropolitain (REM) s’est poursuivi cet été. L’Île-des-Sœurs et le pont Samuel-De Champlain continuent leur métamorphose. Quels travaux sont-ils complétés et qu’est-ce qui est à venir dans le secteur?

Malgré les six semaines d’arrêt au printemps sur tous les chantiers du Québec, il semble que le REM garde le cap sur son l’échéancier de son chantier. À terme, la mise en service est prévue à la fin de 2021 à L’Île-des-Sœurs. «Présentement, on fait une analyse par rapport à cette période d’arrêt, indique Jean-Vincent Lacroix, porte-parole du REM. Il y a quand même de la conception qui a pu se poursuivre.»

Sur le pont Samuel-De Champlain, le REM va circuler sur le tablier central. La tracé du REM va se poursuivre, mais pour relier la station Île-des-Sœurs au centre-ville de Montréal, une structure aérienne sur l’autoroute 10 passera au-dessus du chenal de L’Île-des-Sœurs.

Il est déjà possible d’apercevoir sur le chantier les fondations de la station du REM de l’île. De plus, au total, 12 des 14 piliers de la structure aérienne ont déjà été installés ainsi que 18 poutres entre les piliers. Le tablier est en cours de construction sur les poutres déjà en place.

Pour les travaux du chenal, les piliers et les poutres du pont sont dressés. «Au cours des dernières semaines, la travée centrale a été installée. On travaillait dans le chenal avec des grues et des barges et trois poutres d’environ 60 tonnes chacune ont été installées, ce qui complète la portée centrale de 90 mètres», explique M. Lacroix.

Alors que l’on peut déjà apercevoir des caténaires à la station de Brossard, ces poteaux électriques devraient être installés autour de l’été 2021 à l’île. La station de la Rive-Sud est plus avancée puisque différents tests techniques seront effectués à cet endroit. D’autre part, le train du REM n’est pas alimenté avec un rail au sol à cause des conditions hivernales, c’est pourquoi les caténaires ont été privilégiées comme méthode d’alimentation électrique.

Entrave majeure

La prochaine étape est d’installer les poutres et le tablier au-dessus de l’autoroute 15 Nord et du boulevard de L’Île-des-Sœurs. «Ce qui reste à faire, c’est le lien entre la structure aérienne et le pont du chenal, détaille M. Lacroix. La liaison entre la structure et le pont permettra de franchir l’autoroute 10. Pour la construire, il faudra fermer l’autoroute 15 Nord.»

Cette opération se déroulera sur 3 à 4 weekends de la fin du mois d’octobre à la mi-novembre. La circulation devra être complètement fermée sur l’A15 Nord entre les sorties 58 et 60 pour ces travaux, mais la circulation en semaine sera préservée. Les accès de L’Île-des-Sœurs à l’A15 Nord seront également fermés, avec des détours en place.

Place du commerce

Les détails de la station du REM à L’Île-des-Sœurs seront bientôt connus. On sait déjà que 20 supports à vélo sont prévus ainsi que trois quais et arrêts sur rue en plus d’un dépose-minute pour les transports adaptés et les taxis.

«De notre côté, on a eu des demandes et on a ajusté nos accès du côté sud pour permettre un éventuel lien avec la Place du Commerce, fait savoir M. Lacroix. Mais il y a un bout à développer qui est un terrain sous la responsabilité de la Ville.» Le REM ne peut s’engager à un lien qui n’est pas sous sa responsabilité, mais l’organisation affirme être prête à travailler en ce sens avec la Ville.

Le REM sera en fonction de 5h du matin à 1h du matin, soit 20h par jour. Cela prendra 6 minutes aux Insulaires pour se rendre au centre-ville de Montréal à partir de la station du REM.

Une rencontre publique virtuelle aura lieu le 9 novembre prochain à 18h30. Les participants pourront poser des questions et ils doivent s’inscrire au rem.info. 

Articles similaires