Lachine & Dorval
14:09 2 septembre 2020 | mise à jour le: 2 septembre 2020 à 14:09 temps de lecture: 3 minutes

Zonage contesté à Dorval

Zonage contesté à Dorval
Photo: Gracieuseté – North American Development GroupLe centre commercial Les Jardins Dorval, érigé en 1954, se situe au croisement des autoroutes 20 et 520.

Un changement de zonage concernant la hauteur d’un projet résidentiel aux Jardins Dorval fera l’objet d’une demande de scrutin référendaire, à la suite d’une pétition citoyenne de 95 signatures.

Le promoteur North American Development Group (NADG) souhaite construire 925 unités de logement à l’intersection des avenues Carson et Dorval. Pour y arriver, la hauteur permise dans une zone actuelle doit être augmentée de 8 à 12 étages, en plus de diminuer le nombre de stationnements publics.

«On considère qu’un projet de huit étages serait beaucoup plus à l’échelle humaine», réagit la citoyenne Rachelle Cournoyer, qui a initié la pétition avec une autre résidente, Magareth Godbeer.

Diminuer le nombre de stationnements est illogique, considérant que l’utilisation du transport en commun est déficiente dans la Cité, estiment-elles. «Il n’est pas réaliste d’imaginer les gens de nos banlieues se débrouiller sans voiture, plaide Mme Godbeer. À l’heure de pointe, tous les autobus et les trains sont trop pleins.»

Processus démocratique

L’opposition des citoyens est loin d’effrayer NADG, qui demeure sûr de voir son projet arriver à terme.

«La pétition, c’est une étape assez fréquente», assure le vice-président du cabinet de relations publiques National, Pierre-Guillot Hurtubise, qui représente le promoteur.

Pour sa part, le maire Edgar Rouleau affiche une confiance quant au système de contestation en place.

«Ce qui se passe, c’est la démocratie. Elle l’emporte sur n’importe quoi. On va écouter ce que nos citoyens ont à nous dire», raisonne-t-il.

Le processus en est à ses premiers balbutiements et une majorité de citoyens devront s’opposer au changement de zonage pour l’arrêter, précise toutefois M. Rouleau.

Afin qu’un processus référendaire soit enclenché, 102 signatures doivent être amassées au registre. Les demandes peuvent être envoyées à la Cité par courriel ou par la poste entre le 3 et le 17 septembre.

Le projet contient une autre zone, à l’angle des avenues Carson et Louis-Lemay, où des tours de 16 étages seront érigées. Dans cette portion, un nombre limité de citoyens se sont opposés, si bien que le zonage a été modifié pour permettre la construction.

NADG a la permission de commencer les travaux dans cette zone à sa guise, mais préfère attendre le résultat de la demande de scrutin réglementaire pour s’avancer.

Articles similaires

10:35 7 février 2020 | mise à jour le: 7 février 2020 à 10:35 temps de lecture: 2 minutes
Projet controversé