Lachine & Dorval
08:27 14 juillet 2021 | mise à jour le: 14 juillet 2021 à 08:27 Temps de lecture: 3 minutes

Les Dimanches au Canal sont de retour pour une 18e édition

Les Dimanches au Canal sont de retour pour une 18e édition
Photo: Alexandre Sauro/Métro MédiaMaurice Tessier, l'un des fondateurs de l'évènement.

Les amateurs de peinture et de plein air sont invités à la 18e édition des Dimanches au Canal. L’un de ses trois fondateurs, Maurice Tessier, souhaite encourager l’appréciation de l’art visuel, la culture et la nature.

Des artistes peintres du mouvement impressionnisme produisent des œuvres sous le chapiteau en pierre de la promenade du Père Marquette à Lachine. Ces expositions en nature ont lieu tous les dimanches du 27 juin au 8 août, de 11h à 16h.

«C’est une occasion de profiter d’un site enchanteur et d’un paysage de rêve, d’un petit canal très achalandé par des gens avides de culture», exprime l’organisateur et artiste, Maurice Tessier.

Pour clôturer l’évènement, les deux toiles favorites du public seront mises en valeur. Par la suite, l’arrondissement Lachine achètera l’une de ces toiles pour la somme de 225$ afin de soutenir l’évènement et l’œuvre sera exposée à la mairie. Il est également possible pour les visiteurs de se procurer des peintures originales afin d’encourager les artistes.

Peinture de Maurice Tessier

«On fait ça pour le plaisir et la passion. On aime également se donner des défis.»

Maurice Tessier

Les Dimanches au Canal commencent habituellement le 24 juin lors de la fête nationale du Québec. Des embûches bureaucratiques ainsi que d’autres complications reliées à la situation pandémique à empêcher l’évènement de suivre son horaire habituel. Malgré ces obstacles, M. Tessier est sûr qu’une quinzaine d’artistes seront de la partie cette année.

Le nombre d’artistes présents aux Dimanches au canal diminue d’année en année. Ayant accueilli près d’une cinquantaine de participants de 2007 et 2011, l’évènement attire en moyenne 25 peintres. Cependant, l’organisateur est satisfait lorsqu’une vingtaine de personnes participent. De plus, ce nombre facilite la gestion de l’évènement.

Pour y participer, les artistes doivent être présents lors d’au moins deux dimanches.

Garder l’art vivant

M. Tessier était membre de l’ancien Atelier de Lachine qui a récemment fermé ses portes depuis 1989. Lors de son séjour avec l’organisme, il a commencé les Dimanches au Canal avec deux autres artistes afin de profiter de l’environnement riche et inspirant que l’on retrouve à Lachine.  M. Tessier partage également son art lors de cours de peinture.

Pour être membre, il faut participer à deux défis annuels dans lesquels il faut produire une peinture selon un thème présélectionné comme la joie ou même la COVID-19.

Les Dimanches au Canal sont chapeautés par la Société d’arts visuels en direct depuis 2007. Cet organisme porte son nom en raison de la méthode de peinture de ses membres qui peignent «en direct» sur les lieux inspirants les œuvres.

Impressionnisme
Ce genre préfère l’utilisation des couleurs primaires et vives. Les scènes sont principalement inspirées de paysages ou des scènes de la vie de tous les jours. Comme le nom l’indique, les œuvres de ce mouvement représentent une impression de la réalité selon la perspective de l’artiste. L’un des précurseurs de ce genre artistique est le célèbre peintre Claude Monet.

Articles similaires