Lachine & Dorval

Élections fédérales: château fort libéral inébranlable

Circonscription Dorval—Lachine—LaSalle après le découpage électoral de 2013. Photo: Archives

Les rumeurs en provenance d’Ottawa ne mentaient pas: des élections fédérales auront bel et bien lieu, et ce, le 20 septembre, soit un peu plus d’un mois avant les élections municipales. Si la tendance se maintient, un vent rouge soufflera encore une fois sur la circonscription Dorval—Lachine—LaSalle.

En 2015, la candidate du Parti libéral du Canada, Anju Dhillon, avait récolté la majorité des votes avec 53,09 % des voix, devançant le Nouveau Parti démocratique, représenté par l’ancienne députée Isabelle Morin, qui avait amassé près d’un quart des votes.

Une situation similaire s’est répétée lors des 43e élections fédérales, en 2019, alors que la même candidate libérale a réussi à réunir 52,92 % de l’électorat. Cependant, la deuxième position a cette fois été obtenue par Jean-Frédéric Vaudry du Bloc québécois, qui a rallié 17,07 % des résidents.

Résultats 2019
·       Anju Dhillon, Parti Libéral du Canada – 52,92%
·       Jean-Frédéric Vaudry, Bloc québécois – 17,07%
·       Lori Morrisson, Nouveau Parti démocratique – 11,81%
·       Céline Laquerre, Parti conservateur du Canada – 10,54%
·       Réjean Malette, Parti vert du Canada – 5,51%
·       Arash Torbati, Parti populaire du Canada – 1%

Anju Dhillon se représente pour une troisième fois dans la circonscription Dorval—Lachine—LaSalle sous la bannière rouge. Jusqu’à maintenant, aucun candidat des autres partis n’est de retour dans la course pour les 44e élections fédérales.

Enjeux

Plusieurs priorités devraient occuper les candidats durant cette courte campagne électorale, particulièrement en matière de transport et d’environnement.

Le secteur du Grand Sud-Ouest de l’île est souvent caractérisé comme étant enclavé par rapport au reste de la métropole. Des discussions et des projets concernant la faisabilité de relier le centre-ville jusqu’à la Cité Dorval par un système de transport en commun sont sur la table depuis plusieurs années.

Le territoire étant bordé par le fleuve Saint-Laurent, des questions environnementales s’imposent. Plus particulièrement, la revitalisation des berges, la lutte contre l’érosion, la protection de la biodiversité et la protection face aux risques d’inondation en raison du réchauffement climatique sont tous des enjeux prioritaires.

Portrait

Située au sud de l’île de Montréal et longeant le fleuve Saint-Laurent, la circonscription, qui regroupe la ville de Dorval, l’arrondissement de Lachine et une partie de LaSalle, compte plus de 113 000 habitants, selon le dernier recensement de Statistique Canada, en 2016.

Une majorité de 67 000 habitants est bilingue, parlant le français et l’anglais. Toutefois, 22 000 personnes s’expriment exclusivement en français et 19 000 adoptent plutôt l’anglais. Une minorité de 2 400 électeurs ne parle ni l’une ni l’autre de ces langues. Environ 23 % de la population âgée de 15 ans et plus a obtenu un diplôme de niveau universitaire. Le revenu annuel moyen des ménages est évalué à 53 000$.

Candidats
·       Anju Dhillon, Parti libéral du Canada
·       Cloé Rose Jenneau, Bloc québécois
·       Fabiola Ngamaleu Teumeni, Nouveau Parti démocratique
·       Jude Bazelais, Parti conservateur du Canada
·       Inconnu, Parti vert
·       Michael Patterson, Parti populaire du Canada

Articles récents du même sujet