Lachine & Dorval

Marie-Thérèse Torti au Temple de la renommée

Marie-Thérèse Torti soulevant la coupe Debbie Savoy Morel. Photo: Golf Québec, Gracieuseté

Originaire de Lachine, Marie-Thérèse Torti est l’une des golfeuses amatrices émérites les plus décorées du Québec. L’athlète a remporté un total de 25 victoires dans les épreuves provinciales. Son nom est gravé sur tous les trophées féminins qui existent encore aujourd’hui dans ce circuit. La golfeuse a reçu de nombreux prix pour ses performances sur le terrain et a participé également à plusieurs compétitions canadiennes et même au Inaugural US Senior Women’s Open en 2018.

Mme Torti sera intronisée en tant que 35e membre du Temple de la renommée du Québec en 2022.


Comment cette passion pour le golf a-t-elle commencé?

C’est grâce à mon père, qui a introduit le sport dans ma famille. À 14 ans, je suis devenue membre du club de golf Épiphanie. Mon père cherchait une activité que l’on pouvait pratiquer tous ensemble.

À quel moment avez-vous remarqué que vous aviez un talent particulier pour ce sport?

Vers 18 ans, j’ai commencé à avoir un handicap 5 et à vraiment bien jouer. Je me suis alors lancée dans mes premiers tournois amateurs dans le circuit junior. Ça m’a permis de me développer encore plus alors que je commençais vraiment à être bonne pour frapper la petite balle blanche très loin.

Que représente pour vous le fait d’être intronisée au Temple de la renommée?

C’est tout un honneur. Je n’ai pas commencé à jouer au golf en pensant que c’est quelque chose qui m’arriverait un jour. Je suis très reconnaissante envers le comité de sélection et les personnes qui ont proposé ma candidature. Ça me fait très chaud au cœur. Cette reconnaissance de mes pairs me laisse sans mot. Je suis également très heureuse de recevoir cet honneur à mon club de golf, le club de la Vallée du Richelieu.

Y a-t-il un moment dans votre carrière dont vous êtes particulièrement fière?

Je suis fière d’avoir remporté le Championnat mid-amateur féminin pour les 25 ans et plus en 2010. Ça s’est terminé en prolongation avec un roulé de 40 pieds que j’ai réussi. Cette victoire était marquante et ça m’a fait chaud au cœur parce que la plupart de mes victoires ont eu lieu durant ma trentaine et quarantaine. Quand tu te mesures aux meilleures golfeuses canadiennes et que tu l’emportes, c’est sûr que c’est spécial.

Malgré tous vos accomplissements, et comme vous êtes toujours active sur le circuit, y a-t-il un objectif que vous tentez toujours d’atteindre?

Je veux continuer à gagner. En raison de la COVID-19, je n’ai pas pu participer aux tournois séniors américains. Tout récemment avait lieu le tournoi sénior en Alabama et je suis un peu déçue de ne pas pouvoir y aller. Mon résultat à ce tournoi est un top 8, alors je me promets d’y retourner et de gagner.

Auriez-vous un conseil à donner aux jeunes athlètes qui souhaitent eux aussi connaître du succès?

Le plus important, c’est d’avoir confiance en soi. Si une personne a une passion pour un sport ou un domaine, il ne faut pas craindre de foncer. Je lance ce message particulièrement aux jeunes filles. Ne laissez pas les barrières vous arrêter et continuez à foncer vers l’avant!

Articles récents du même sujet