Soutenez

Dorval se dote d’un nouveau directeur général

Le conseil municipal a eu lieu à la résidence des "Quatre Vents" à Dorval le 10 août. Photo: Facebook, Citoyens pour un Dorval meilleur

Le conseil municipal de Dorval a nommé le nouveau directeur général de la ville par vote majoritaire le 10 août. Un conseiller municipal s’est opposé à la nomination du directeur général (DG) Marc Rouleau.

Selon des membres du groupe Facebook Citoyens pour un Dorval meilleur, le conseiller Pascal Brault a voulu s’opposer au processus d’embauche du DG. Le conseiller municipal n’a pas répondu à la demande d’entrevue de Métro.

Le maire de Dorval a embauché une entreprise de recrutement, Les Têtes Chercheuses, pour trouver le nouveau DG. Six candidats ont été retenus et présentés devant un comité d’embauche composé du maire, de deux conseillers municipaux et de deux résidents. Le comité a conduit des entrevues et sélectionné Marc Rouleau comme candidat au poste de directeur général.

Le processus d’embauche sort en effet de l’ordinaire. Dans une entrevue avec Métro, le maire de la Cité de Dorval, Marc Doret, estime cependant qu’il n’y avait rien «d’anormal». «Aucun guide n’existe [pour le processus d’embauche.] Chaque ville peut faire de la façon qu’il veut le faire», poursuit-M. Doret.

Un poste qui relève du conseil municipal

Selon la Fédération québécoise des municipalités (FQM), le DG «est le fonctionnaire principal de la municipalité» et relève du conseil municipal. Il est responsable de l’administration de la municipalité, et agit comme «rempart contre l’ingérence et l’exercice arbitraire des pouvoirs d’un maire».

Le candidat n’a pas été choisi par le conseil municipal, mais le maire affirme également avoir «tenu [le conseil municipal] au courant de la situation. Ils ont eu les fichiers d’information des six candidats». Selon le maire, le conseil municipal a rencontré le candidat avant le vote lors d’un dîner informel.

Le maire a souhaité inclure deux résidents de Dorval dans le comité, Stephen Springer et Hamid Khabbazha, pour leur «expérience» en affaires et en recrutement.

«Je pense que c’est extrêmement transparent», a déclaré le maire Marc Doret au téléphone avec Métro.

Sur Facebook, des citoyens se sont toutefois interrogés sur l’absence de rediffusion de la séance extraordinaire du conseil municipal. Pour une réunion qui «dure 10 à 15 minutes, c’est très coûteux [de rediffuser]», explique le maire.

Il rappelle que la diffusion des conseils municipaux n’est pas obligatoire. Seul un préavis de 24h est requis pour annoncer la séance du conseil. Le maire a annoncé la tenue du vote une semaine à l’avance pour permettre aux citoyens d’être présents.

«On n’a rien caché», conclut M. Doret.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.