LaSalle
18:12 16 octobre 2020 | mise à jour le: 16 octobre 2020 à 18:12 temps de lecture: 3 minutes

Signalements en hausse en 2019 au PDQ 13

Signalements en hausse en 2019 au PDQ 13
Photo: Josie Desmarais/MétroUne voiture de police du SPVM.

Même si le poste de quartier (PDQ) 13 a connu une baisse significative de la criminalité depuis les dix dernières années, il a enregistré une hausse des méfaits en 2019, par rapport à l’année précédente.

En 2018, il y a eu 763 crimes contre la personne. En 2019, ce nombre a grimpé à 940, soit 177 de plus.

Cette catégorie compte entre autres la violence conjugale. Plusieurs signalements de voies de fait y sont reliés, selon la commandante du PDQ 13, Joanne Matte. LaSalle occupe le haut du palmarès à ce chapitre.

«En 2019, il y a eu une nouvelle procédure de supervision pour les cartes d’appel, principalement celles en lien avec les voies de fait et les conflits. Depuis cette instauration, on a vraiment vu une hausse du nombre de rapports. Ça a augmenté les statistiques», précise-t-elle.

Concrètement, 102 cas de plus que l’année dernière ont été comptabilisés. «Ça ne veut pas dire qu’il y a nécessairement plus de voies de fait», ajoute la commandante, précisant que c’est surtout en lien avec les nouvelles façons de faire.

Autres catégories

Parmi les postes de quartier de l’ouest de Montréal, le PDQ 13 se trouve aussi au sommet dans plusieurs autres catégories, comme les agressions sexuelles et les vols qualifiés.

Ceux-ci ne sont pas tous commis avec une arme, précise Mme Matte. Dès que la force est utilisée, le cambriolage est comptabilisé comme vol qualifié.

De surcroit, plusieurs infractions sont commises au Carrefour Angrignon, l’un des grands centres commerciaux de l’ouest de l’île. Plusieurs vols à l’étalage y sont perpétrés, dont un certain nombre de vols qualifiés.

Les méfaits dans les véhicules retiennent l’attention de la commandante. Elle enjoint d’ailleurs la population à appeler la police plutôt que de simplement les dénoncer sur les médias sociaux en plus de s’assurer de bien verrouiller les portes. Cela permet ainsi aux policiers de reconstituer le modus operandi du voleur et ultimement, de lui mettre la main au collet.

La nouvelle vague de dénonciations des agresseurs, un nouveau #moiaussi a également mené à davantage de plaintes, selon elle.

La cybercriminalité est aussi en hausse sur le territoire.

16%

La criminalité du PDQ 13 a diminué de 16% en dix ans (2010-2019). Il s’agit de la diminution la moins importante parmi les PDQ du SPVM.

Articles similaires