LaSalle

Les employés de Kruger LaSalle s’entendent sur une convention collective

convention collective Kruger LaSalle
Photo: Archives

Après s’être doté d’un mandat de grève illimité il y a quelques semaines, les 140 travailleurs de l’usine d’emballage Kruger de LaSalle ont adopté, le 27 novembre, une nouvelle convention collective.

«On est très satisfait de la convention. On a dépassé les mandats que nous avaient donnés nos membres», soutient le président du syndicat affilié à la CSN, Pierre Gagnon.

Les syndiqués s’étaient munis d’un mandat de grève illimitée le 13 novembre, en prévision de la dernière ronde de négociations avec la direction. Une pression qui a, selon le syndicat, permis d’arriver à une entente de principe après près de 25 heures de discussion en deux jours. Elle a été approuvée par 75 % des membres en assemblée générale.

La nouvelle convention, d’une durée de 4 ans, répond aux revendications des travailleurs qui exigeait des hausses de salaire annuelles de 3 %, ainsi que la bonification des primes pour le travail en soirée.

La contribution de l’employeur au régime hybride d’épargne-retraite a également été augmentée pour les 30 % de travailleurs concernés, pour s’établir à une participation égale de l’employé et de l’entreprise de 6 % en 2023. Les autres syndiqués ont un régime à prestation déterminée, indique le syndicat.

Son président explique ces gains par un marché favorable et le bon rendement de l’usine d’emballage. «On est confiant de se retrouver dans une meilleure posture dans quatre ans», estime M. Gagnon.

Appelée à réagir, Kruger affirme ne pas vouloir commenter ses relations de travail.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet