LaSalle
11:22 26 juin 2012 | mise à jour le: 26 juin 2012 à 11:22 temps de lecture: 2 minutes

100 ans de musique avec l'homme-orchestre Gregory Charles

Wow! Le comité organisateur des festivités du 100e anniversaire de LaSalle ne pouvait demander mieux pour le coup d’envoi des spectacles du centenaire. Entouré de 12 musiciens et choristes, Gregory Charles n’a pas fait mentir sa réputation d’homme-orchestre, multipliant les medleys de chansons des années 1920 aux années 2000.

Avec cet artiste multidisciplinaire, il y en avait pour tous les goûts: rock, disco, folklore et balades bien senties. La soirée était animée par Brian Audet, un des participants à la plus récente édition de Star Académie.

Gregory Charles a lancé son show avec un pot-pourri regroupant des classiques tels que «Rock around the Clock» de Bill Haley, «Sweet Home Alabama», «Come Together» des Beatles, et une pièce du grand Elvis Presley.

Il a multiplié les amalgames, passant de «Dégénérations» de Mes Aïeux, à «Poker Face» de Lady Gaga, des hits du disco que sont «We are Family» et «Celebrations», au rock avec «Smoke on the Water» de Deep Purple et «Summer of 69» de Bryan Adams.

Chantant surtout en anglais, il a fait quelques clins d’œil à nos Québécois, avec des medleys de Charlebois, Vigneault, Ferland et d’autres… Gregory Charles a soulevé la foule avec le rock de Lenny Kravitz et d’Offenbach, en passant par «Nazieland» de Nanette Workman, «1990» de Jean Leloup, et même une pièce de Metallica.

Remarquablement secondé par ses choristes, il s’est attiré l’ovation du public après avoir livré au complet le grand «Bohemian Rhapsody» de Queen.