LaSalle

Coup de cœur toponymique: Place du 1er-Mars-1965 honorée

Photo: Archives TC Media

Le nom de la stèle commémorative érigée cinquante ans après la violente explosion à LaSalle, Place du 1er-Mars-1965, fait partie des douze coups de cœur 2015 de la Commission québécoise de toponymie.

Au matin du 1e mars 1965, une explosion de gaz naturel a coûté la vie à 28 personnes, dont plus de la moitié étaient des enfants, qui habitaient dans le complexe résidentiel de 24 logements LaSalle Heights, à l’angle des rues Bergevin et Jean-Milot. La tragédie a aussi fait une trentaine de blessés et près de 200 sinistrés. Le bâtiment avait subi le même sort neuf ans plus tôt, causant la mort de sept résidents.

Les 35 noms des victimes des deux tragédies sont aujourd’hui gravés sur la stèle commémorative, située à l’angle de la rue Lyette et du boulevard LaSalle. Le monument de granit de six pieds a été installé l’an passé pour souligner les cinquante ans de l’incident.

Toponymie
Pour faire son choix, le jury s’est basé sur la capacité des noms d’inspirer des idées, des interrogations ou des images fortes et riches, la valeur poétique, l’euphonie, l’originalité, la relation pertinente entre le nom et le lieu qu’il désigne, ainsi que la mise en valeur du patrimoine culturel.

Depuis 1977, la Commission de toponymie gère les noms de lieux du Québec en s’assurant qu’ils respectent les normes et les règles d’écriture. L’organisme gouvernemental officialise, diffuse, fait l’inventaire et la conservation des noms, et établie, en collaboration avec l’Office de la langue française, la terminologie géographique.

Le nom Place du 1er-Mars-1965 a été sélectionné parmi quelque 1500 toponymes officialisés par la Commission en 2015 et qui témoignent de la richesse du vocabulaire géographique du Québec.

Articles récents du même sujet