LaSalle Actualités
08:36 16 août 2016

Montréal Eau Vive: une réussite populaire

Montréal Eau Vive: une réussite populaire
Photo: larrigaudiere damien

Si la météo a joué les troubles fêtes samedi au festival Montréal eau vive, le scénario a été bien différent le lendemain, alors qu’environ 1500 personnes ont envahi le parc des Rapides, dont les participants à des cliniques de planches à pagaie (SUP) offertes à ceux qui voulaient perfectionner leurs techniques ou découvrir un nouveau sport.

SUP est l’acronyme de »Stand Up Paddleboard», qui peut se pratiquer en eau vive, en yoga, en fitness ou en eau calme.

«Nous voulions être les premiers à mettre sur pied un tel festival. C’est beau d’avoir une compétition professionnelle, mais on veut toucher monsieur-madame tout le monde», explique Hugo Lavictoire, président et directeur général de KSF.

Deux courses étaient organisées. La première a regroupé 38 personnes et consistait à partir de Rafting Montréal pour se terminer dans le grand bassin. La seconde s’adressait aux experts et a regroupé 10 personnes dans une épreuve d’un kilomètre dans les rapides de Lachine.

Un terrain de SUP Polo a été aménagé dans le grand bassin où les équipes étaient invitées à s’affronter dans des parties amicales de 30 minutes.

L’événement a réuni une quinzaine d’exposants de l’industrie du SUP et incluait aussi des ateliers gratuits de kayak.

«Le kayak est un sport qui demande du temps pour bien le maîtriser. Avant de pouvoir aller dans les grands rapides, il faut en avoir fait beaucoup, en piscine, en eau calme, dans de petites vagues», dit Alexandre Touchette, très impliqué dans l’organisation.

Journée de dimanche en chiffres
48 participants aux courses de SUP

110 participants aux cliniques
Plus de 100 joueurs au SUP Polo
Plus de 200 essais de planches gratuits