LaSalle Actualités

Intoxication à l’école des Découvreurs: des enseignants toujours absents

Intoxication à l’école des Découvreurs: des enseignants toujours absents
Photo: Test

Des enseignants à l’école primaire des Découvreurs, à LaSalle, sont toujours en arrêt de travail, deux semaines après la fuite de monoxyde de carbone. Certains présentent de symptômes persistants, tels que des nausées, des maux de tête, et des trous de mémoire, selon le syndicat.

En date du 30 janvier, huit enseignants ne sont toujours pas retournés au travail depuis l’évacuation de l’école, confirme la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB).

Quelques personnes présenteraient également des symptômes psychologiques. «Ils nous racontent avec émotions ce qu’ils ont vécu, ils sont encore sous le choc», indique la présidente du Syndicat de l’enseignement de l’Ouest de Montréal, Mélanie Hubert. C’est une situation tout à fait exceptionnelle. Je suis enseignante depuis 1997 et je n’avais vu un incident d’une telle ampleur.»

Les enseignants absents sont remplacés par des conseillers pédagogiques qui ont accepté de prêter main-forte, plutôt que des suppléants, puisqu’il est difficile d’en trouver.

«On voulait mettre en place quelque chose de plus stable pour les enfants qui sont encore ébranlés, en s’assurant que ce soit les mêmes personnes en charge», soutient Mme Hubert.

Enquêtes
La CSMB souligne qu’elle effectue actuellement la vérification de l’ensemble des faits et éléments relatifs à l’incident, et qu’une enquête policière a été ouverte à la suite des événements.

Afin de dresser un portrait complet de situation, la Direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP) mène actuellement une enquête épidémiologique.