Actualités

Un saxophoniste laSallois se rendra aux régionales de Cégeps en spectacle

Un saxophoniste laSallois se rendra aux régionales de Cégeps en spectacle

Le saxophoniste Joé Arsenault-Jourdan a obtenu le premier prix de la finale locale de Cégeps en spectacle, le concours amateur des arts de la scène qui célèbre cette année son 40e anniversaire. Une vingtaine d’étudiants a foulé les planches du Théâtre Desjardins pour présenter des numéros de musique, de chanson et de danse devant plus de 250 personnes.

Joé Arsenault-Jourdan s’est démarqué par la maîtrise de son instrument, son contact avec le public, son humour et sa mise en scène originale intégrant des éléments technologiques.

L’étudiant en journalisme, âgé de 17 ans, souhaitait être seul sur scène, mais ne voulait pas jouer en solo. «J’ai donc décidé de m’accompagner moi-même avec des pistes enregistrées que j’ai composées et d’autres que j’ai arrangées», explique-t-il.

Par exemple, le musicien performe en direct Bad de Michael Jackson, qu’il fait ensuite rejouer en boucle tout en superposant d’autres pièces par-dessus.
Pendant qu’il interprète des chansons au saxophone, le public peut aussi le voir jouer virtuellement sur un écran, en arrière de la scène. Ce projet lui a ainsi demandé du temps de cadrage, de montage, de synchronisation et bien sûr, de pratique pendant plusieurs semaines.

Autodérision
Dans la deuxième partie de son numéro, Joé chante l’une de ses compositions, Un petit noir. «Je raconte l’histoire d’une dame qui, lorsqu’elle m’a aperçu, a dit « oh, un petit noir », explique l’étudiant. J’ai préféré rire de cette situation.»

Ses paroles décrivent la situation sur un ton humoristique. «L’autodérision, c’est ma guérison», écrit-il.

Joé a obtenu une bourse de 200$ pour sa performance et se prépare d’ores et déjà pour la finale régionale qui aura lieu au Collège Jean-de-Brébeuf, le 16 mars.
«Je vais peaufiner le montage vidéo, mes enregistrements et continuer à pratiquer mes compositions», indique-t-il, conscient de l’originalité de son numéro, mais refusant de se reposer sur ses lauriers.

Deuxième place
Dominic Goyette, à la guitare, et Ève Goupil, à la voix, ont capté l’attention du jury avec leur aisance sur scène, remportant la 2e place et une bourse de 100$.

L’an passé, ils participaient au concours en tant que trio, composé de… Joé Arsenault-Jourdan, le récipiendaire du premier prix. Tous trois ont étudié ensemble à l’école secondaire Louis-Philippe-Paré, à Châteauguay.

Le duo musical a interprété deux chansons, dont Lindberg de Robert Charlebois et Louise Forestier. «On aimait beaucoup la vibe psychédélique planante», explique Ève Goupil.
La deuxième pièce est celle de Philippe Brach, intitulée Dans ma tête. «Les deux ambiances sont très différentes, mais on y retrouve la même folie, ajoute la chanteuse âgée de 19 ans. C’était intéressant de suivre un fil conducteur, de les agencer pour créer un univers.»

Les jeunes musiciens ont ajouté une deuxième voix pour créer une harmonie et une meilleure cohésion entre leurs deux prestations.

Ève Goupil a rencontré Dominic Goyette par l’entremise d’amis communs, il y a un an. «Mon côté créatif éclectique s’arrime très bien avec sa technique, soutient-elle. Quand j’apporte des idées musicales, il sait comment les ajuster pour les mettre en pratique, on se complète.»

Ayant suivi une formation classique au piano dès l’âge de 6 ans, l’étudiante s’est découvert un intérêt plus fort pour le rock et la scène. Elle compte bien continuer à exploiter son talent dans les prochaines années.

Cégeps en spectacle
Depuis sa création en 1979, Cégeps en spectacle a révélé une trentaine de personnalités du milieu artistique, dont Patrick Huard (1987), Daniel Boucher (1995), Ariane Moffatt (1998), Karkwa (1999) et Marie-Élaine Thibert (2003), diplômée du Cégep André-Laurendeau en Techniques de bureautique.

Ce concours se déroule en trois étapes, la finale locale, la finale régionale et la finale nationale. Il favorise l’engagement des étudiants dans tous les domaines du spectacle, que ce soit l’a ccueil, la recherche de commandites, les communications, la technique ou la logistique.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *