Actualités

Un nouveau directeur pour la SDC de l’avenue du Mont-Royal

Un nouveau directeur pour la SDC de l’avenue du Mont-Royal
La SDC de l'avenue du Mont-Royal a un nouveau DG

La Société de développement commercial de l’avenue du Mont-Royal a nommé Claude Rainville au poste de Directeur général.

 

Claude Rainville va s’occuper du développement de l’avenue du Mont-Royal à partir du 16 juillet.

Cette nomination fait suite au départ du précédent Directeur général, Charles-Olivier Mercier.

Ce dernier travaillait depuis 2007 en tant que directeur des services aux membres, de l’aménagement et du développement durable avant de prendre la direction générale en janvier 2014.

Claude Rainville dispose d’une longue expérience dans le développement commercial.

 

Claude Rainville, nouveau dg

C’est d’abord dans l’industrie alimentaire qui fait valoir son savoir-faire, en se spécialisant pendant une quinzaine d’années dans la mise en marché.

Il s’oriente par la suite vers le développement économique et culturel des artères commerciales.

Directeur général de la SDC du Quartier Latin pendant six ans, il a aussi cofondé et présidé l’Association des Sociétés de développement commercial de Montréal (ASDCM) de 2006 à 2012.

Il occupait depuis janvier 2016 le poste de directeur de développement commercial à Saint-Hyacinthe.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me joins à l’équipe de la Société de développement de l’avenue du Mont-Royal (SDAMR) afin de contribuer au succès de l’Avenue, pour le bénéfice de ses membres et du milieu de vie des résidents du quartier » a déclaré le nouveau Directeur général, par voie de communiqué.

Une artère qui se porte bien

«Le nouveau directeur arrive dans de bonnes conditions, dans une artère qui est en santé» explique John Fogarty, sans pour autant nier que quelques défis sont à relever, faisant notamment référence à la concurrence toujours plus importante du commerce électronique.

Le positionnement commercial de l’avenue devrait être prochainement affiné, grâce aux conclusions d’une étude financée à hauteur de 25 000$ par la ville de Montréal.

Les résultats de cet audit devraient permettre au nouveau directeur d’effectuer les ajustements nécessaires assez rapidement.

La Société de développement de l’Avenue du Mont-Royal est une association à but non lucratif qui regroupe près de 500 commerces et entreprises de services. Elle est également en charge, via sa filiale Odace Évènement, d’organiser des évènements commerciaux et culturels sur l’artère.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *