Le Plateau-Mont-Royal
05:00 7 juillet 2020 | mise à jour le: 6 juillet 2020 à 16:08 temps de lecture: 3 minutes

L’hebdomadaire du Plateau-Mont-Royal renaît de ses cendres

L’hebdomadaire du Plateau-Mont-Royal renaît de ses cendres
Photo: Josie Desmarais/Métro

Après avoir cessé ses activités pendant plus d’un an, l’hebdomadaire du Plateau-Mont-Royal revient en force cette semaine. Une annonce qui réjouit les commerçants de l’arrondissement, qui doivent compter plus que jamais sur une clientèle locale.

À la fin de 2018, Métro Média a cessé de distribuer sa publication d’information locale dans le Plateau-Mont-Royal. L’entreprise avait fait plusieurs tentatives pour conserver la publication, qui a notamment été distribuée temporairement de façon mensuelle.

«On a tout essayé, mais on avait un manque de revenus et un manque de support des commerçants», explique le directeur général de Métro Média, Andrew Mulé.

L’entreprise, qui possède le journal Métro et 19 hebdomadaires locaux, annonce maintenant le retour de cette publication dès ce jeudi. Celle-ci prendra initialement la forme d’un hebdomadaire de 16 pages. L’entreprise entend d’abord distribuer celui-ci à la porte de quelque 25 000 foyers dans l’arrondissement.

En se lançant dans cette aventure dans le contexte sanitaire, M. Mulé fait le pari que le nouvel hebdomadaire du Plateau-Mont-Royal saura contribuer à une relance économique misant sur le commerce local dans l’arrondissement.

«Je pense que la COVID-19 nous a rapproché en termes de communauté. Alors qu’on misait davantage sur Amazon, on commence à se tourner vers les commerces voisins pour les supporter. Et la mission d’un hebdo, c’est vraiment de mettre des racines dans une communauté pour créer des liens entre les résidents et les commerçants», affirme le dirigeant.

Un hebdomadaire attendu

Plusieurs commerçants de l’arrondissement contactés par Métro ont accueilli avec joie le retour d’un hebdomadaire local dans leur quartier. Ils espèrent que celui-ci leur servira de vitrine pour attirer de nouveaux clients qui demeurent à proximité de leur établissement.

«On compte beaucoup là-dessus pour attirer des gens», affirme le propriétaire de la rôtisserie Piri-Piri, située sur l’avenue du Mont-Royal, Antoine-Charles Assunçao. Selon ce dernier, alors que les touristes «se font rares», il devient «plus important que jamais» pour les commerçants montréalais de miser sur une clientèle locale.

Dans ce contexte, le retour de l’hebdomadaire du Plateau-Mont-Royal pourrait contribuer à la relance économique de l’arrondissement, estime la Société de développement commercial de l’avenue du Mont-Royal.

«Le journal local nous permet d’entrer en contact directement avec le citoyen», indique son directeur général, Claude Rainville.

«Le retour au local et l’importance d’être impliquée dans la communauté, je pense que la COVID-19 en a montré l’importance.» -Andrew Mule, directeur général de Métro Media

Information locale

La soif des citoyens pour de l’information locale portant sur le secteur dans lequel ils vivent et circulent au quotidien est également bien présente. Le copropriétaire de l’Intermarché Boyer, sur l’avenue du Mont-Royal, Franck Henot, estime d’ailleurs que la distribution d’un hebdomadaire local dans l’arrondissement contribuera à faciliter l’unité de ses résidents.

«Tout ce qui lie la vie de quartier, de nous informer, de nous éduquer et qui personnalise le quartier, c’est le bienvenue», affirme-t-il.

Articles similaires