Le Plateau-Mont-Royal
14:43 9 juin 2021 | mise à jour le: 11 juin 2021 à 14:06 temps de lecture: 3 minutes

La Beignerie: un nouveau commerce de beignes artisanaux véganes

La Beignerie: un nouveau commerce de beignes artisanaux véganes
Photo: Dominic Gildener/Métro MédiaCatherine Boucher, propriétaire de La Beignerie.

Bonne nouvelle pour les dents sucrées qui raffolent de produits artisanaux véganes. La Beignerie a maintenant pignon sur rue dans Le Plateau-Mont-Royal.

Catherine Boucher, propriétaire de l’entreprise, a décidé de se lancer dans l’aventure après avoir constaté l’engouement grandissant pour ses beignes, disponibles jusqu’alors par cueillette.

C’est le copain de Mme Boucher qui l’a introduite au régime végétalien, un mode de vie qu’elle a depuis adopté. Dentiste de formation, elle a commencé à préparer ses beignes dans une cuisine fantôme quelques mois après le début de la pandémie, soit en juillet 2020. Au départ, les desserts étaient vendus dans la boutique Noblessence, qui appartient à ses amis. Ce lieu servait de point de ramassage.

À partir de là, la popularité du produit a rapidement monté en flèche.

«L’engouement s’est tout de suite développé après nos premières ventes. De semaine en semaine, il y avait de plus en plus de demandes. À un moment donné, on ne pouvait plus répondre à la demande avec notre petite cuisine de production», explique la pâtissière.

Vers la fin du mois de décembre 2020, Mme Boucher a décidé qu’il serait préférable d’ouvrir son propre commerce avec une plus grande cuisine.

«Cela allait nous permettre de ne pas seulement faire des précommandes, mais aussi de servir les gens entrant dans la boutique et passant une commande sur place», souligne-t-elle.

«Viens prendre ton beigne»

Pour son identité de marque, la femme d’affaires mise sur l’humour. Son logo est composé d’un dessin d’un beigne anthropomorphique qui prend son bain, le sourire aux lèvres. «Viens prendre ton beigne», peut-on lire sous le nom du commerce.

«On veut leur offrir du bonheur en boîte. Ça commence avec le logo et le nom du commerce», partage-t-elle.

Les noms des variétés de beignes jouent aussi avec les mots. Les clients peuvent déguster un À prendre ou à lécher, un Tombé s’a noix ou encore un Bourre-toi la fraise.

Redonner

Depuis août 2020, La Beignerie a plusieurs fois donné à une cause. Il s’agit parfois de dons d’argent, de beignes ou d’un pourcentage des ventes.

Jusqu’à présent, la SPCA de Montréal, le Refuge Magoo et la Fondation Fauna font partie des récipiendaires.

Une petite terrasse est installée à l’extérieur pour les personnes qui veulent consommer leur commande sur place. Des boissons chaudes (cafés, thés et chocolat chaud) sont aussi disponibles.

La Beignerie est ouverte du mardi au dimanche, de 10h à 16h. De plus, des employés sont présents au Marché Laurier tous les dimanches pour vendre des beignes.

Articles similaires