Le Plateau-Mont-Royal

Gilbert Thibodeau, la voix des commerçants sur le Plateau

Gilbert Thibodeau joint les rangs de l’Équipe Denis Coderre afin de remettre la question de l’intégrité à l’agenda politique du Plateau et de la Ville de Montréal. Fils de commerçant, le candidat à la mairie entend restaurer l’harmonie fragile entre les résidents, l’arrondissement et les marchands du Plateau.

Rétablir cet équilibre, ça ne veut pas dire « reculer » ou « revenir en arrière », indique M. Thobodeau. « Il faut revaloriser la beauté pittoresque du Plateau : les visiteurs viennent ici pour l’expérience de magasinage du Plateau. Celle-ci n’existe pas dans d’autres arrondissements », commente-t-il.

Pour inciter les gens à venir encourager l’économie locale, M. Thibodeau entend restaurer les places de stationnements sur les rues marchandes, moduler les prix des parcomètres selon les heures et l’achalandage et assurer le charme du secteur en favorisant l’installation de commerces uniques, « qui ont leur originalité ».

M. Thibodeau prévoit aussi simplifier la circulation à travers le Plateau. « Nous avons perdu la possibilité de circulation dans les sens normaux nord-sud et est-ouest. Il faut rétablir une logique et favoriser les mesures d’apaisement, sans changer le sens des rues », croit-il. Ces changements, le candidat à la mairie promet aussi de les apporter aux voies cyclables, « afin d’assurer la sécurité des cyclistes. »

M. Thibodeau assure que ses engagements se déploieront en respectant trois mots d’ordre : la cohérence, l’accessibilité et l’harmonisation. « Il faut réhabiliter la réputation de notre arrondissement pour que les gens reviennent sur le Plateau. C’était faux de penser qu’on peut sauver de l’argent sur les services aux citoyens et aux commerçants », ajoute-t-il.

Outre ces engagements de « réhabilitation du Plateau », l’Équipe Denis Coderre a de grands projets pour l’arrondissement, notamment en ce qui concerne le projet de conversion de l’Hôtel Dieu. « Il faut être très vigilant lorsqu’on pense un projet de cette envergure. Il faut inclure des logements sociaux et abordables pour faire revenir les familles sur le Plateau. Sans arrogance, et avec des consultations réelles, nous allons revoir la stratégie d’inclusion pour que celle-ci passe à 30% de logements sociaux par 100 unités de construction», annonce le candidat Thibodeau.

Joindre les rangs de Denis Coderre

Équipe Denis Coderre constituait aux yeux de Gilbert Thibodeau, la meilleure formation politique, autant quant à l’expérience de ses candidats que sur les composantes de son programme. « Dans chaque partie du programme que ce soit en culture, en transport, ou en gouvernance, j’ai trouvé que ce que proposait Denis Coderre était structuré. Cette équipe, qui est intègre et qui propose de faire de Montréal une ville intelligente, est la plus apte à diriger la ville le 4 novembre. Disons que ç’a été rapide de faire mon choix », conclut le candidat.

Articles récents du même sujet