Mercier & Anjou

40 ans au service de Tétreaultville : la Vitrerie Gagnon célèbre

40 ans au service de Tétreaultville : la Vitrerie Gagnon célèbre
Photo: (Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron)

Il y a 40 ans s’installait au coin Souligny et des Ormeaux la Vitrerie Gagnon, qui deviendra rapidement un commerce phare de Tétreaultville. Appartenant aujourd’hui au fils du fondateur, cette entreprise familiale dessert aussi bien les particuliers que les entreprises.

Le propriétaire Stéphane Gagnon avait dix ans lorsque son père a démarré l’entreprise familiale. Il y travaille depuis plus de trente ans, aux côtés de son épouse, Lyne Gariépy. L’entreprise a légèrement délaissé les industriels pour se consacrer principalement aux particuliers. La majorité de sa clientèle vit à proximité. « Mon camion c’est un 2006 et on vient juste d’atteindre 100 000 kilomètres », illustre le vitrier.

«J’ai tellement de clientèle ici, et ça fait mon affaire, parce qu’aller dans le centre-ville avec ce camion-là ce n’est pas drôle; un cube avec un support latéral, ça ne passe pas partout.»

— Stéphane Gagnon, propriétaire de Vitrerie Gagnon

Avec un chiffre d’affaires d’environ 200 000 $ par année, Vitrerie Gagnon n’a pas de réel compétiteur. Bien ancré dans le quartier, il l’a vu se renouveler, se densifier. Les terrains vacants ont été bâtis avec des logements, ce qui a signifié plus de clients potentiels pour son entreprise. « Je suis détaillant pour une compagnie, ici on ne fabrique pas, on installe, explique M. Gagnon. Ce qu’on va faire dans l’atelier, c’est de la réparation, du polissage. »

Sympathique et souriant, on comprend rapidement comment M. Gagnon a su fidéliser sa clientèle avoisinante. Le père de deux grands enfants a jadis touché à de gros projets, comme l’installation de 24 balcons en fibre de verre. « Ça a été une grosse job, le fun, mais prenante », souligne-t-il. Les principales activités de la vitrerie sont le remplacement des fenêtres, des moustiquaires, l’installation de balcons et la taille de plexiglas.

Quatre décennies soulignées
Les Gagnon ont reçu la visite du député de Bourget, Richard Campeau, la semaine dernière, pour souligner leur quarantième anniversaire. Ils ont reçu un certificat de félicitations en compagnie de l’Association des commerçants de Tétreaultville.

« On va essayer de se rendre à 50 », s’exclame Stéphane Gagnon, qui vient d’entrer lui-même dans sa cinquième décennie. La saison forte va bientôt commencer, avec l’arrivée du beau temps. « Quand le soleil est là, on reçoit davantage de téléphones », dit-il.

Terminant tranquillement d’emballer une commande de miroirs, Stéphane Gagnon reçoit encore souvent la visite de son paternel, qui habite à côté du commerce. Sa femme Lyne s’occupe de l’administration et ils tiennent boutique à tour de rôle pendant la saison froide, n’ayant pas l’achalandage pour justifier leurs deux présences. Ce n’est qu’une question de temps, puisque le printemps s’en vient, avec son lot de moustiquaires à réparer.